Bilan 2012

    6

    Des détours électrisants, des carrefours insolites, des routes cahoteuses, des collines escarpées : les auteurs et éditeurs d’ici nous amènent sur de bien beaux sentiers. Poursuivez la randonnée parmi les meilleurs ouvrages de l’année 2012.

    Dans ce dossier

    Bilan bande dessinée 2012: Saisir l’éphémère

    Lire pour ne pas oublier, pour comprendre son histoire et la perpétuer, pour pimenter le quotidien grâce à des personnages excentriques et à des imaginaires colorés. Rappelons-nous quelques univers marquants qui resteront gravés à notre mémoire.

    Bilan littérature jeunesse 2012: À vos marques, prêts… courez!

    Alors que les aiguilles de l’horloge tournent plus vite que le vent, certains, petits comme grands, courent après le temps. Cherchant à fuir les conséquences de leurs espiègleries, plusieurs détalent pour éviter les soucis. Et, pour ces amoureux transis, c’est à la poursuite du cœur à aimer que certains se lancent dans une course effrénée.

    Bilan polar 2012: Des sensations fortes plein la tête

    Cesser de se casser la tête, s’éloigner de ses préoccupations en se plongeant dans un suspense insoutenable ou dans un univers si troublant qu’il est impossible de lâcher avant la fin, voilà ce que recherchent les amateurs de polars, de thrillers et de littératures de l’imaginaire, dont l’engouement ne se dément pas. Lançons-nous tête baissée dans ces histoires qui glacent le sang, qui dressent les cheveux sur la tête.

    Bilan essai 2012: Nourrir l’esprit

    Prendre la plume comme une arme. En cette ère de revendications, voilà le chemin emprunté par plusieurs pour faire entendre leurs idées, pour nourrir la conscience collective, pour rendre compréhensibles des enjeux cruciaux. Faste cuvée de brillants essais, en 2012, dont la sélection suivante est loin d’être exhaustive.

    Bilan fiction québecoise 2012: Crier, en toute beauté

    Faire entendre sa voix, pousser un cri pour s’éveiller, pour éveiller. En 2012, plusieurs ont su imposer leur parole au-dessus du chant ambiant. Douce, colérique, revendicatrice ou tout simplement présente, une voix, dit-on, portée par l’écrit comme un souffle de vie. Voici celles qui, en marquant au fer rouge la fiction des derniers mois, se sont détachées du chœur.

    Publicité