Lire par les oreilles

3

D’abord support adapté aux lecteurs non voyants, le livre audio s’affirme de plus en plus comme un médium en soi qui combine les joies intellectuelles de la lecture au plaisir enfantin de se faire raconter une histoire.

Grâce à ce secteur en plein développement, on retrouve maintenant sur le marché une abondance de romans, classiques ou contemporains, et d’essais en version audio. Le maniaque de la productivité comme le bibliophage peut maintenant lire en toute occasion : en conduisant, en travaillant, en s’entraînant ou en s’adonnant aux tâches ménagères! Mais plus encore, le livre audio est un vecteur de découvertes qui permet à la fois de casser les habitudes du lecteur invétéré et de donner une alternative à ceux que les livres intimident. Que ce soit pour aborder un monstre sacré, un style littéraire différent ou pour relire un livre aimé encore une fois pour la première fois, les choix ne manquent pas. En voici quelques exemples.

Il y a de ces auteurs dont l’unicité de la voix littéraire est doublée d’une voix audible reconnaissable entre toutes. Parmi eux, notre immortel national, Dany Laferrière et le très populaire Éric-Emmanuel Schmitt.

L’énigme du retour, lauréat du prix Médicis, du Grand Prix du livre de Montréal et du Prix des libraires se passe presque de présentation. Livre sur l’exil et sur la difficulté de la filiation, il a une forme à e autre pareille qui allie le haïku à une narration intime et contemplative. La voix grave, chaude, exotique de Dany Laferrière nous fait voyager et réfléchir et est en parfaite adéquation avec le texte. En fait, ce texte passe si bien à l’oral qu’on en vient presque à se demander s’il ne serait pas simplement un verbatim de l’enregistrement audio, et non l’inverse.

Déjà un grand succès à sa sortie en librairie, La nuit de feu d’Éric-Emmanuel Schmitt trouve une valeur ajoutée en livre audio. Ce récit de la révélation spirituelle vécue par l’auteur lors d’une nuit passée seul dans le désert prend déjà, dans sa version papier, des airs de confidence. Pourquoi alors ne pas simplement se le faire raconter par Schmitt lui-même au creux de l’oreille? L’utilisation de la première personne est ici doublée du ton emphatique de l’auteur et donne au lecteur-auditeur l’occasion de prendre toute la mesure de cette expérience dont il est ressorti transformé à jamais.

Deuxièmes vies
Lorsqu’un livre remporte un succès critique ou public, il est alors parfois mis de côté par les lecteurs qui sont plutôt avides de découvertes singulières, d’ouvrages méconnus. Ainsi, le support audio peut ici sauver la mise et fournir une expérience unique à ceux qui n’aiment pas se conformer aux choix populaires, en leur offrant une façon justement singulière de découvrir l’œuvre en question.

Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé est un succès indémodable en librairie et plusieurs lecteurs affirment ne rien désirer plus que de le lire encore pour une première fois. L’histoire de cette famille du sud de l’Italie se déroulant de la fin du XIXe siècle à nos jours est forte et humaniste. Lu de façon sensible par Pierre-François Garel, ce roman se révèle ou se réaffirme comme un incontournable.

Jo Nesbø est un autre de ces auteurs de polars scandinaves très en vogue des dernières années. Le fils, son dernier opus, a fait fureur en librairie à sa sortie. Vengeance implacable d’un évadé de prison héroïnomane et des enquêteurs qui cherchent à l’arrêter, cette histoire est passionnante et délaisse les scènes d’action rebondissantes pour se pencher plutôt sur la psychologie des personnages. Dans l’édition audio publiée chez Gallimard, Frédéric Dimnet arrive à personnifier chacun d’eux avec finesse, criminel comme détective, homme comme femme.

À l’écoute des classiques
Écriture fondatrice, sensibilité du ton ou style indéniable, il est de ces œuvres qui ne perdent rien de leur charme avec les années. Et toutes ces qualités peuvent se retrouver dans la version audio de ces classiques de la littérature.

Dans Le roi de fer, premier tome des Rois maudits de Maurice Druon, on assiste au procès des Templiers et au début de la guerre de Cent Ans. La version audio de cette grandiose fresque historique, interprétée par le très juste François Berland, est toujours aussi passionnante et fait prendre conscience du style imagé de son auteur.

Reconnue pour ses portraits de société, Jane Austen est une auteure qui gagne à être lue à voix haute. Son style empreint de réalisme et sa verve insufflent une bonne dose d’humour à ses « romans du mariage ». La version audio de Persuasion lue par Camille Cobbi aux Éditions Thélème est comme une douce musique pour l’oreille et décomplexe le lecteur de visiter encore une fois le dernier roman de cette auteure bien-aimée.

Finalement, un article sur le livre audio ne serait pas complet sans mentionner la gigantesque entreprise qu’est À la recherche du temps perdu aux Éditions Thélème. Que ce soit pour s’introduire à ce monstre de la littérature ou pour revisiter l’œuvre de Proust, les différents tomes garantissent une écoute profonde et enrichissante en s’alliant pour l’occasion la crème des acteurs français : André Dussollier, Lambert Wilson, Michaël Lonsdale, Denis Podalydès et j’en passe! Une expérience en soi ou une introduction de qualité pour un médium à découvrir.

Publicité