La Terre illustrée

6
Quand j'ai voulu bien comprendre ce qui se passait en Afghanistan et au Pakistan, j'ai consulté mon atlas. Quand j'ai planifié mon dernier voyage, j'ai encore ouvert mon atlas. Et quand j'ai lu les récits de voyage de Jacques Cartier, de Blaise Cendrars et de Nicolas Bouvier, j'ai fouillé dans mon atlas encore et encore...

Vous l’aurez compris, un atlas est beaucoup plus qu’un simple recueil de cartes géographiques. En fait, c’est pour moi un ouvrage indispensable, d’une richesse inépuisable, au même titre que le Petit Robert, le Bescherelle ou le Grevisse. D’ailleurs, comme ce dernier, c’est aussi une grammaire, mais une grammaire d’un autre genre, une grammaire du monde contemporain, avec sa multitude de paysages, de religions, de langues, d’ethnies et de systèmes politiques. Feuilleter un atlas reste un moyen extraordinaire de pénétrer au cœur de la diversité des cultures humaines, de stimuler notre imagination, d’entretenir notre curiosité. Pour tout dire, l’atlas reste pour moi un moyen irremplaçable de rêver.

Cette année, à l’approche de Noël, deux éditeurs comblent totalement ma passion des atlas. La maison d’édition québécoise Libre Expression se lance pour la première fois dans cette aventure en publiant un livre d’une qualité exceptionnelle, le Grand Atlas pour le XXIe siècle. Réalisé au moyen des techniques les plus récentes en matière de cartographie (photos par satellites, images 3D), cet atlas de type encyclopédique est destiné à un grand public. Toutefois, l’équipe formée de cartographes, de graphistes et d’informaticiens n’a rien négligé pour produire un ouvrage où les informations physiques, démographiques, culturelles et industrielles (mises à jour en 2001) sont présentées de manière claire et attrayante, au moyen d’une mise en page fort réussie. À ce propos, il faut souligner la richesse et l’éclat des couleurs, un critère essentiel à considérer quand arrive le temps de choisir un atlas.

Toutes les zones géographiques de la planète y sont présentées de la même manière. Tout d’abord, elles sont introduites par de multiples cartes qui nous permettent de comprendre les interactions, sur un même continent, entre la géographie physique et humaine. Ensuite, elles sont décrites plus en détails sur une double page où de nombreuses photos, des informations culturelles (langues, religions, réseaux de communication) et diverses statistiques nous donnent la possibilité de saisir du premier coup d’œil l’essentiel de l’information. Neuf dépliants panoramiques sont également insérés entre les pages – imaginez la Fédération de Russie sur quatre pages ! – ce qui nous permet de rêver en grand format. Une partie informative sommaire (liste des pays, type de gouvernements et autres), un système de références bien pensé et un glossaire des termes techniques (au demeurant fort utile) complètent cet atlas. Bref, pour qui s’intéresse à la planète et à ses habitants, le Grand Atlas pour le XXIe siècle est un ouvrage de référence complet, accessible et très abordable.

Dans une tout autre catégorie de prix, les Éditions Sélection du Reader’s Digest viennent de publier une version luxueuse du Nouvel Atlas universel, lancé il y a deux ans. La nouvelle « édition du millénaire », issue des plus récentes technologies, offre un panorama extrêmement détaillé de notre monde : 72 pages d’introduction sur la Terre d’aujourd’hui, 248 cartes et de nombreuses images satellites. Présenté dans un magnifique coffret, cet atlas tout simplement monumental constitue une somme d’informations vraiment unique. Si vous avez une petite place à remplir sous le sapin…

Publicité