La langue aux chats

3
On dit souvent que le chien est le meilleur ami de l'homme, mais le chat pourrait bien être celui… des livres! En effet, cet infatigable chasseur fut utilisé durant des siècles comme protecteur des bibliothèques contre la vermine. Il est donc normal que la littérature lui ait réservé la part du petit lion.

La fascination de l’être humain pour ce mammifère fait en sorte que même d’aussi excellents livres de référence que L’enchatclopédie ou le Dictionnaire amoureux des chats ne peuvent recenser tous les ouvrages où le sympathique félin apparaît. Bandes dessinées, romans policiers, albums pour enfants, biographies, essais, littérature jeunesse et j’en passe ont tous mis le chat en vedette. Je ne prétends pas pouvoir faire le tour de la question, et me contenterai donc d’une petite introduction en vous présentant trois œuvres félines parmi mes favorites.

En premier lieu, je ne peux pas passer à côté de Francis, le chat détective. Oui, oui, vous avez bien lu, un chat détective! Et rien ne sert de lui prêter mentalement les traits humanisés de certains héros de bandes dessinées, car Francis est un chat, un authentique chat, enquêtant sur de biens véridiques meurtres d’autres chats! L’auteur, Akif Pirinçci, prend plaisir dans ses polars félins à exploiter toutes les particularités des felis silvestris catus, de leur odorat et leur vue à leur mystérieux organe de Jacobson. D’ailleurs, les notes en fin de livre sont une mine d’or pour qui veut en savoir plus. Dans le premier tome de ses aventures, Félidés, notre chat détective s’attaque à un matou tueur en série dans une enquête mêlant une secte de chats adorant un félin martyr, un laboratoire clandestin d’expériences scientifiques sur des chats et quelques recherches sur le Web, effectuées par notre héros. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le génie de l’auteur rend le tout extrêmement crédible, et l’on se surprend à regarder notre matou d’un autre œil. Doté d’une logique hors du commun, Francis résoudra toutes les enquêtes qui lui sont confiées, uniquement interrompu par le passage d’une minette aguichante. Qu’ils soient félins ou humains, les détectives se ressemblent!

Mais ces chers quadrupèdes à moustaches, que font-ils lorsque notre porte se referme sur eux? L’auteur Luis Sepúlveda a répondu de façon fort originale à la question en imaginant les aventures de son chat Zorbas pendant que toute sa petite famille était partie en vacances. Dans Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler, Zorbas qui croyait se la couler douce hérite plutôt de la garde d’un œuf à la suite de la mort d’une mouette sur le balcon où il se prélassait. Aidé de tous les chats du port, il couvera d’abord l’œuf, non sans avoir eu quelques déboires avec quelques matous moqueurs du coin, puis aidera la jeune mouette à apprendre à voler. Pas facile pour un animal qui, s’il sait retomber sur ses pattes, n’a jamais appris comment faire le chemin inverse! Dans ce conte merveilleux sur l’entraide et la solidarité, la bande de chats du port arrivera pourtant à ses fins. On trouve toute la grâce naturelle des félins dans ce livre, leurs mimiques, leurs gestes décrits avec soin. On a le goût de prendre Zorbas dans nos bras et de le caresser; mais n’en espérez pas tant quand même, Monsieur a tout de même sa fierté féline!

Bien qu’on passe souvent beaucoup de temps à vanter la grâce, l’adresse et l’agilité des chats, il existe des exemples, disons, totalement contraires! Birmingham, alias Brum, est un chat réel ayant eu droit à une biographie (il n’est d’ailleurs pas le seul), mais ce n’est certainement pas pour ses qualités ou son intelligence. En fait, dans Monsieur Chatastrophe de Chris Pascoe, on parle plutôt de façon hilarante de ce pauvre félin qui a réussi le tour de force de prendre en feu neuf fois, en plus d’accumuler un nombre effarant de chutes de tous genres! Tout ça en réussissant le tour de force de rester vivant et en un seul morceau. Cette fois, l’auteur nous fait rigoler avec le récit des multiples péripéties de son minou chatastrophique et hautement gaffeur, mais ses aventures sont tellement hilarantes que l’on ne peut que le plaindre. Et se moquer de lui! Très loin de la féline attitude, Brum se fait pourchasser par un moineau, devient le souffre-douleur de l’autre chat du foyer ainsi que de la fille de l’auteur, trouve le moyen de faire une chute de neuf mètres sur une voiture en marche et de s’en sortir sans une patte cassée, en plus de développer un sixième sens certain pour tomber au mauvais moment et au mauvais endroit. Attention! Il faut lire ce livre à l’abri des regards : les curieux se demanderont ce qui vous fait vous esclaffer ainsi!

Francis, Zorbas et Brum ne sont que quelques-uns des nombreux chats qui ont eu l’honneur de se retrouver entre les pages d’un livre. De Blacksad à Garfield en passant par Dewey et Chester, les chats sont entrés autant dans nos maisons que dans nos bibliothèques depuis un bon moment déjà, et ils ne sont pas prêts de sortir de l’une comme de l’autre.

Bibliographie :
Monsieur Chatastrophe, Chris Pascoe, Balland, 254 p. | 37,50$
Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler, Luis Sepúlveda, Métailié, 116 p. | 11,95$
Félidés, Akif Pirinçci, Points, 320 p. | 14,95$

Publicité