La Boudeuse: Les aventuriers des îles oubliées

5
Il y a des gens assez naïfs pour croire qu'il est encore possible, aujourd'hui, de vivre une véritable aventure, tel Christophe Colomb ou James Cook; explorer une terre perdue, de débarquer sur des îles oubliées, de visiter des tribus inconnues. Patrice Franceschi est l'un d'eux. En mai 1999, rêvant depuis presque vingt ans d'un long voyage au bout du monde, il se lance enfin dans une campagne d'exploration complètement folle: «L'esprit de Bougainville», une série de quatre expéditions terrestres sur quelques-unes des 30 000 îles de l'Insulinde, situées entre le Golfe du Bengale et la Mélanésie.

Franceschi déniche tout d’abord le bateau de ses rêves: une jonque chinoise de haute mer qu’il rénove et nomme «La Boudeuse», en l’honneur de la frégate de Bougainville. Pour donner une crédibilité à son expédition, il recrute ensuite un équipage composé de marins, de scientifiques et d’aventuriers, «comme au temps de Bougainville, au XVIIIe siècle». Aussi ne faut-il pas s’étonner de retrouver un photographe, un cinéaste et des écrivains parmi l’imposante équipe de biologistes, d’ethnologues, de géologues, de géographes et de volcanologues.

Première destination: l’archipel des Mentawaï, où vivent Les 33 Sakuddeï, derniers représentants d’un peuple qui résiste à la modernisation imposée par le gouvernement indonésien en s’accrochant à sa culture, à ses croyances et à ses rites séculaires. De fait, le journal de l’écrivain de bord Vladimir de Gmeline dévoile le courage, la force de résistance et la très grande fierté de ces hommes et de ces femmes.

Dans Sur la piste de Wallace, le voilier entreprend une expédition naturaliste digne de Darwin. Dans une zone infestée de pirates, au large des Philippines, une ligne imaginaire (la ligne de Wallace) sépare la flore et la faune de l’Asie et de l’Océanie en deux mondes biologiques. Une équipe de botanistes tente alors de comprendre ce phénomène curieux, encore inexpliqué.

L’odyssée prend une tournure minérale avec Les mystères de la Sungaî Baï: on plonge au centre de la terre, dans un univers isolé, inconnu. Le groupe de spéléologues a pour mission d’établir le tracé topographique d’une mystérieuse rivière souterraine de Bornéo, la Sungaï Baï. Parmi toutes les expéditions de Franceschi, c’est probablement celle qui se rapproche le plus des voyages d’exploration des siècles passés.

Enfin, dernière étape du voyage: les volcans de l’Asie du Sud-Est. Dans Au-dessus des volcans, les scientifiques poursuivent une enquête géologique dans l’une des régions les plus instables de la planète. Au programme: localisation d’un volcan à l’intérieur d’un autre volcan, installation de stations de surveillance volcanologique, exploration d’un volcan au centre d’un lac et observation d’une éclipse solaire.

Les quatre livres rendent avec justesse la portée humaine et scientifique du périple. Les journaux de bord ainsi que les nombreuses photos permettent de sentir l’exotisme des lieux et de pénétrer au cœur des événements. À mi-chemin entre le roman d’aventure, le récit de voyage, le documentaire et le reportage photographique, «L’Odyssée de La Boudeuse» offre aux lecteurs un cadeau rare: nous transformer en grands explorateurs, nous permettre de partir à la découverte de mondes nouveaux. Bref, le travail de Franceschi nous donne l’occasion de participer à une véritable aventure. Y a-t-il encore des gens assez naïfs pour croire, qu’aujourd’hui, il n’est plus possible de découvrir le monde?

***

Dans la collection «L’Odyssée de la Boudeuse»:

Les 33 Sakuddeï, Vladimir de Gmeline, JC Lattès
Sur la piste de Wallace, Erik Gonthier, JC Lattès
Les mystères de la Sungaî Baï, Vladimir de Gmeline, JC Lattès
Au-dessus des volcans, Cécile Guérin, JC Lattès

Publicité