Maryse Rouy présente son nouveau livre: Une jeune femme en guerre (t.1)

4

On connaît de Maryse Rouy cette passion du Moyen Âge qui lui a d’abord inspiré un mémoire de maîtrise sur la poésie des troubadours, puis bon nombre de romans historiques fort bien accueillis par les amateurs du genre et par la critique.

Contrairement aux idées reçues, les jeunes filles n’ont pas que des rêves de jeunes filles. Et pour cause! Entre les aspirations intimes, les premières passions, les contraintes familiales et sociales et les circonstances de l’histoire, c’est un jeu complexe et déroutant d’interférences, de coïncidences, de hasards et de malentendus qui se met en place. Lucie Bélanger en est à affronter ce jeu et à chercher à devenir une personne libre dans un Québec en pleine transformation, puisqu’il est bouleversé par un événement dont il n’est loin qu’en apparence: la Seconde Guerre mondiale. La guerre catalyse et accélère des mutations latentes. Les femmes travaillent en dehors de la maison, des idées neuves circulent, des repères se brouillent, des clichés et des stéréotypes qu’on disait éternels tombent soudainement en désuétude. Grâce à de fortes amitiés, à la volonté de surmonter une déception sentimentale et, surtout, à un appareil photographique, Lucie s’écartera sans retour du chemin qui avait été tracé pour elle.

Bibliographie :
Été 1943-printemps 1944 : Une jeune femme en guerre (t.1), Québec Amérique, 328 p., 24,95$ Parution : 10 octobre

Publicité