Louise Portal : L’actrice

11
Écrivaine, actrice, mais surtout femme : Louise Portal prête sa voix à Jeanne D'Arcy, artiste française du début du siècle dernier et héroïne de son dernier roman, L'Actrice (Hurtubise HMH). Comme l'auteure, D'Arcy s'invente plusieurs vies, mêlant les rôles qu'elle a incarnés à sa propre existence. À Marcel, elle raconte cette course folle vers l'amour en compagnie de Jeanne Moreau, sa muse, et de Jeanne Janvier, héroïne du premier roman de Louise Portal (Jeanne Janvier, 1981).

D’ailleurs, les multiples parallèles possibles entre l’auteure et son personnage de papier laissent croire que L’Actrice doit beaucoup à la vie de Portal, qui avoue que ses 35 ans de vie d’actrice ont constitué sa source d’inspiration : « Jeanne D’Arcy est évidemment [mon] alter ego ». À cette réalité s’ajoute la dimension de l’imaginaire : « Dans cet ouvrage, mon intérêt était justement de me donner une entière liberté d’explorer la psyché de mon personnage » à travers ceux qui l’entourent. En fait, selon Portal, « Jeanne Janvier est la voix intérieure de l’héroïne, celle de son passé, en quelque sorte. Jeanne Moreau est celle qui lui aura appris à aimer et vivre sans peur de vieillir. » Par l’introspection et l’évocation de souvenirs, Jeanne retrace son itinéraire et relate cette quête qu’elle poursuit toujours : il s’agit de se réconcilier « avec les différentes femmes qui l’habitent », commente Louise Portal. Pour elle, « l’itinéraire de L’Actrice est le suivant : vivre, aimer, incarner. Dans sa peau vivent une femme et une amoureuse qui s’interrogent, qui plongent dans la fissure de l’image. » À l’instar de son héroïne, Louise Portal poursuit donc sa propre quête intérieure à travers la création. La comédienne québécoise, âgée de 54 ans, déclare avoir pris plaisir à se « projeter dans ces mémoires imaginaires, surtout dans la troisième partie du roman ». De plus, elle avoue volontiers porter en elle « une parcelle de chacune de ces femmes. Dans la réalité comme dans l’imaginaire ».

Publicité