Camille Bouchard présente son dernier livre: L’Agence Kavongo

4
Amateur d'aventures et de dépaysement, Camille Bouchard a séjourné un peu partout sur la planète, comme en témoignent ses œuvres campées un peu partout dans le monde… et en particulier là où sévissent les injustices.

«Le gamin entend peut-être le premier « plop », mais certainement pas le second. L’azur de ses prunelles s’est déjà assombri quand la deuxième balle pénètre son cœur.

Dans un mouvement lent, il s’écroule contre moi pareil à celui qui se penche pour s’endormir sur une épaule amie. Je me lève en le soutenant d’une main. Je l’étends sur le banc.

D’ordinaire, je place une balle d’assurance dans la tête. Pas avec lui. Question de morale. Je veux que sa mère puisse le serrer une dernière fois contre elle sans se mettre de la cervelle partout.

Je n’y peux rien; je suis un indécrottable sentimental.»

Un tueur à gages qui voyage de l’Afrique à l’Albanie, au Canada, en Albanie de nouveau, en Colombie, au Kavongo, encore en Colombie… Mais les choses sont encore plus compliquées. Pas seulement à cause de ces principes moraux à la con, à cause de ces paysans sud-américains qu’on sacrifie à la politique états-unienne, à cause de ces Africains qu’on force à s’entre-tuer pour s’en mettre plein les poches… Tout est plus compliqué à cause de cette femme qui réapparaît après 15 ans; cette religieuse et son Bon Dieu de merde!

Bibliographie :
L’Agence Kavongo, Alire, 270 p., 13,95$

Publicité