Linda Corbo et Jean-Nicholas Vachon: Pour créer des lecteurs en série

9

Au milieu de la marée littéraire québécoise, deux séries jeunesse sont peut-être passées sous votre radar au cours de la dernière année. Pourtant, de la même trempe que ces auteurs qui ont écrit ces romans devenus classiques, Linda Corbo et Jean-Nicholas Vachon n’ont rien à envier aux Chrystine Brouillet et Denis Côté de ce monde. Remplies de mystère, de suspense, de rebondissements et d’émotions, les séries « Laura St-Pierre » et « Minuit 13 », notamment parmi la sélection Communication-Jeunesse 2013-2014, sont à découvrir.

Laura St-Pierre : un modèle à suivre
Dans la série éponyme signée Linda Corbo (Perro éditeur), Laura St-Pierre, à peine âgée de 15 ans, voit sa vie chamboulée quand une occasion en or se présente à elle. En effet, c’est grâce à une activité parascolaire qu’elle devient journaliste pour le journal local : son plus grand rêve! Son talent et sa fougue lui permettent rapidement de montrer sa valeur en s’attaquant à des sujets chauds de l’actualité et en devenant journaliste d’enquête. Chacun des trois tomes de la série dépeint une nouvelle enquête et entraîne la journaliste dans des péripéties surprenantes et originales. La jeune fille est un personnage attachant et un modèle positif comme il s’en fait peu. Sa sensibilité, son intelligence et sa débrouillardise ne font qu’ajouter crédibilité et réalisme à ses aventures qui traitent de sujets aussi variés qu’actuels : l’intimidation, l’homosexualité, le deuil, l’amour, les relations familiales… L’écriture de Linda Corbo est envoûtante et chaque mot semble être totalement à l’endroit où il devrait être. Les émotions transpercent les pages et atteignent le lecteur en plein cœur (entre nous, le troisième tome est tout simplement magnifique). Vous ne ressortirez pas indemnes de cette lecture, le personnage de Laura fera maintenant partie votre vie, comme une bonne amie. Bref, tous les ingrédients sont réunis pour que ces romans soient de véritables petits bijoux qui plairont, sans contredit, à tous les lecteurs, jeunes et moins jeunes.

« Minuit 13 » : osez les frissons!
Oubliez le pop-corn du vendredi soir, les thrillers et les films d’horreur du samedi. Plongez tête première dans l’univers de « Minuit 13 » et, si vous êtes chanceux, vous arriverez peut-être à dormir la nuit prochaine. Non seulement ces histoires donnent des frissons (tout comme la mention « fiction inspirée de personnages et de phénomènes réels » de la quatrième de couverture), mais je vous mets au défi de refermer ces livres avant d’avoir lu la toute dernière page… Félix St-Clair, jeune journaliste dans la ville de Québec, se voit confier, depuis ses débuts, des sujets d’articles totalement dénués d’intérêt. Il rêve du jour où il pourra écrire sur une affaire à la hauteur de son talent et de ses aspirations. Le jeune homme ne sera pas déçu lorsqu’il sera mêlé à une histoire d’enlèvement, et ce, dès les premières pages du premier tome. Cette aventure prendra rapidement une tournure étrange où se mêleront le paranormal, la sorcellerie et les légendes. La force de ces romans se trouve dans l’imaginaire qu’ils développent chez le lecteur. Nous ne lisons pas seulement des aventures : nous les vivons, nous les partageons avec Félix… Nous VOYONS les choses se dérouler, nous ressentons les frissons nous traverser la nuque… C’est tout un tour de force que réussit Jean-Nicholas Vachon grâce à une écriture cinématographique et à une série de rebondissements plus surprenants les uns que les autres. Se basant sur des récits et des légendes existantes, campant des personnages plus vrais que nature dans des paysages connus et véridiques, il fait de « Minuit 13 » des aventures qui prennent vie devant nos yeux. Amateurs d’horreur, cette série est pour vous! (Si j’ai réussi à piquer votre curiosité, je vous suggère de vous rendre sur le site de Michel Quintin, où vous trouverez la bande-annonce du premier tome : de quoi vous donner des frissons dans le dos!)

Nous disons souvent que pour aimer la lecture, il faut découvrir le bon livre. Ces deux séries renferment des romans qui ont indéniablement le potentiel d’être ce bon livre. Mettez-les, sans peur, dans les mains de n’importe qui (âgé de 13 ans ou plus… tout de même!), cette personne passera un bon moment. Loin des propositions littéraires plus populaires des dernières années, ces séries méritent que nous nous y attardions un peu, d’autant plus qu’elles sont bien de chez nous! Nous disons souvent qu’au Québec, nous débordons de talent. Jean-Nicholas Vachon et Linda Corbo nous le prouvent… et six fois plutôt qu’une!

Publicité