Le pari fou fou fou d’Yvon Brochu : Complètement Galoche !

23
Les principaux éditeurs québécois pour la jeunesse possèdent des sites Internet. Toutefois, ces plates-formes virtuelles s'adressent d'abord aux parents, aux professeurs et aux pédagogues, et non aux enfants. Les sites Internet des éditions Québec Amérique et Michel Quintin, par exemple, offrent entre autres des sections très riches en projets d'animation et en fiches pédagogiques. Mais seule la maison d'édition FouLire s'adresse directement à ses lecteurs. Et trois fois plutôt qu'une, car elle gère trois sites correspondant à autant de séries : www.galoche.ca (Galoche), www.joyeusemaisonhantee.ca (La Joyeuse Maison hantée) et www.triorigolo.ca (Le Trio rigolo). Yvon Brochu, l'homme derrière la création de ces sites et de Galoche, un chien fort sympathique, a écrit pour le théâtre et la télé. Jusqu'à récemment directeur de collection chez Dominique et compagnie, on lui doit également une vingtaine de romans (dont la célèbre série « Alexis ») et des bédés pour les jeunes. Il nous parle de ces sites dynamiques qui allient humour, interaction et jeux.

Quelle est l’origine du projet Galoche ?

À titre d’auteur, il y a plusieurs années que je souhaitais renouer avec l’humour et la série. Puis, au début des années 2000, plusieurs enseignants m’ont fait part de leur difficulté croissante à développer le goût de la lecture chez les jeunes peu enclins à lire, particulièrement les garçons, décriant par ailleurs le temps considérable passé par ceux-ci sur Internet. Voilà les deux motivations premières qui m’ont amené à créer un nouveau concept… et ce fut Galoche !

La création de Galoche était-elle liée dès le départ à un site Internet, www.galoche.ca ?

Oui. Des romans, des bandes dessinées et un site Web. Investir l’incontournable Internet pour promouvoir la lecture ! Avec un site interactif riche en contenus ainsi qu’une bédé de qualité, les deux liés à l’univers romanesque de Galoche, nous ouvrons deux portes vers les romans pour les jeunes non-lecteurs ou peu enclins à lire. Le projet Galoche a commencé grâce à la complicité des Éditions MultiMondes, qui ont créé une division, les éditions FouLire. Puis, devant le succès remporté avec Galoche, ma compagnie, R-D création communications, et MultiMondes se sont associés pour développer les éditions FouLire et ses nouveaux concepts d’édition.

Quels sont les éléments les plus intéressants ou novateurs que propose votre site Internet ?

L’ « adaptation » de chaque composante du site à l’univers proprement littéraire des romans ; on s’amuse sur le site, mais constamment à partir d’éléments, de thèmes, de personnages issus de l’univers du roman. Il s’agit d’un site de « création », dont nous sommes très fiers. C’est aussi un site où la lecture tient une place très importante, finalement. Les jeunes sont interpellés par de brefs textes originaux, sous la plume de Galoche, soit pour introduire un des nombreux jeux, soit pour inviter les jeunes à poser des questions à Galoche. De plus, dans la rubrique « Les Galocheries », les jeunes visiteurs peuvent lire des textes inédits liés à la vie du chien Galoche et de la famille Meloche, selon les saisons et leurs particularités. Tests de connaissances, jeux-questionnaires sur les créateurs et autres rubriques, chaque fois présentés de manière originale. Nous portons une attention toute spéciale à la qualité et à l’humour de ces textes, un humour qui fait appel à l’intelligence des jeunes. Sans oublier notre « Coin des profs », avec ses multiples activités ludiques et pédagogiques proposées aux enseignants. Plus de 200 enseignants y sont déjà inscrits.

Les aventures de Galoche s’adressent-elles à toutes les tranches d’âge ?

Chacune de nos trois collections a son propre site et rejoint des enfants d’âges différents: Galoche (9-12 ans / www.galoche.ca), La Joyeuse Maison hantée (8 -10 ans/ www.joyeusemaisonhantee.ca), et Le Trio rigolo (10-12 ans/www.triorigolo.ca) ; des mises à jour mensuelles sont effectuées sur chacun des sites.

Qu’est-ce qu’Internet donne de plus à une collection, un auteur ou un éditeur ?

D’une part, les sites prolongent le plaisir de l’enfant qui a lu les livres de nos collections ; d’autre part, ils suscitent l’intérêt de ceux et celles qui ne les ont pas encore lus et les initient à l’univers du roman. Ils permettent d’établir un lien, voire même une complicité, entre les lecteurs, les personnages, les créateurs ; ainsi, Galoche, Mouk le monstre ou les autres personnages de nos collections répondent chaque mois à des questions qui leur sont posées par les jeunes. Nos sites nous permettent également de créer des liens avec les enseignants. Plusieurs d’entre eux les utilisent également pour réaliser des activités en classe et, souvent, faire un retour sur la visite de l’un de nos auteurs. Mais, surtout, nos sites accolent aux livres et à la lecture une notion de plaisir et de modernité qui contribue à améliorer la perception négative qu’ont encore, malheureusement, plusieurs jeunes à l’endroit du livre et de la littérature.

Comment réagissent les jeunes face à vos sites ? Les jeux sont-ils populaires ?

Chose certaine, les jeunes lisent nos livres ! À preuve, tous les romans « Galoche » ont été réimprimés ; et le premier, Galoche chez les Meloche, à quatre reprises. Nos deux autres collections, toutes récentes, ont un départ très intéressant. Mais quel est l’impact véritable des sites sur les ventes ? Très difficile à dire. Par ailleurs, après un début lent, en 2002, le site de Galoche présente aujourd’hui une moyenne de 5000 visites mensuellement. Et chaque internaute participe en moyenne à au moins cinq activités différentes (30 000 pages visitées). Ce qui nous ravit, bien entendu. Évidemment, les jeux remportent la palme. Mais les textes inédits, dans tous nos sites, sont également souvent fréquentés.

Vos objectifs de départ sont-ils atteints ?

Avec Galoche, c’est au-delà de nos espérances ! Et quelle réaction stimulante quand nous présentons nos trois sites dans les commissions scolaires ! Nous croyons que nos deux très récents concepts, La Joyeuse Maison hantée et Le Trio rigolo, susciteront le même engouement que celui de Galoche. Bien que différentes, ces collections n’en visent pas moins le même objectif : intéresser le plus grand nombre de jeunes possibles à la lecture.

Avez-vous d’autres développements prévus pour vos trois sites Internet ?

Bien sûr ! Très prochainement, le site de la Joyeuse maison hantée aura, lui aussi, son « Coin des profs » ; puis, suivra celui du site du Trio rigolo. Parmi nos développements les plus souhaités : encore plus d’interaction avec le milieu scolaire (concours « classes », participation à la création de pages Web sur nos sites par des groupes scolaires, etc.), tout comme avec les jeunes visiteurs. Par ailleurs, innover avec des jeux interactifs, mais toujours bien reliés au contexte littéraire. Cette approche unique « série de romans et site Web » répond de toute évidence à des besoins réels ; un travail d’équipe exigeant, mais combien passionnant !

Bibliographie :
Découvrez l’univers hors du commun des Éditions FouLire en visitant l’un ou l’autre de ces sites Internet : www.galoche.ca, www.joyeusemaisonhantee.ca et www.triorigolo.ca. Tous les livres publiés dans ces trois séries de romans jeunesse sont disponibles en librairie (8,95 $ ch.).

Publicité