Des poupons poètes aux frimousses coquines

4
Depuis la mise en place de la politique du livre et de la lecture, en 1998, on parle de plus en plus d'éveil à la lecture et à l'écrit. L'adulte a un important rôle à jouer en ce sens : il ne doit surtout pas prendre sa mission à la légère, car c'est à lui qu'incombe le choix du livre qui sera présenté à l'enfant. Pour trouver le bon album, il est nécessaire de s'interroger sur le type de bambin auquel on s'adresse. Est-il calme ou enjoué, curieux ou lunatique ? En ce qui me concerne, il y a trois séries de livres « tout-cartons », d'auteurs et illustrateurs d'ici, vers lesquels je me tourne, selon le type de bébé-lecteur auquel je m'adresse.

Des mots pour bercer les petits sensibles

Puce, le plus petit de tous les bébés, est empreint de poésie. Celle des mots d’Élise Turcotte, mais aussi des images de Daniel Sylvestre. Quatre courtes aventures du quotidien dans lesquelles se laisseront transporter les tout-petits les plus sensibles. Des histoires à lire à voix douce, à susurrer tendrement pour créer une rencontre entre l’enfant et la musique des mots et, ainsi, le faire entrer doucement dans le monde de la poésie.

Des personnages pour faire rire les petits turbulents

Les Toupie et Binou de Dominique Jolin sont de joyeux lurons avec lesquels les petits mousses actifs sauront s’amuser. Les couleurs vives d’un Binou blanc sur fond coloré ou d’un Toupie coloré sur un fond blanc créent une ambiance des plus gaies ! Sans parler des visages expressifs et de l’humour bien enfantin des deux compagnons… Tout est fou !

Des images à lire pour les petits futés

Pierre Pratt, quant à lui, amène le jeune lecteur d’images à créer une histoire à partir du concept de l’imagier qui met en scène deux copains, Olaf (éléphant) et Vénus (souris). Par le biais d’un mot, il expose une action. Ainsi « téléphone » met en scène une conversation entre les deux protagonistes alors que « porte » montre qu’Olaf vient rendre visite à Vénus afin de déguster avec lui un bon « fromage », etc. Les aventures se terminent toutes par un petit dodo, que ce soit une sieste au soleil ou une bonne nuit de repos. C’est la série idéale pour développer l’imaginaire et le sens de l’observation chez les petits curieux !

En somme, l’adulte se doit de choisir un livre en fonction de l’enfant et non de ses goûts et de ses expériences personnelles. Une image ou une histoire qui lui déplaît pourrait néanmoins faire le bonheur du jeune auditeur. Il faut donc une grande dose d’amour et d’humilité pour accepter de quitter les sentiers battus (trop souvent rabattus) et le confort de la vision adulte quand vient le moment de choisir un album. Les bébés livres sont en quelque sorte la clé qui ouvrira la porte vers la littérature, il s’agit de savoir donner la bonne clé au bon enfant.

***

De Daniel Sylvestre, la série « Puce », publiée à La courte échelle : Ma famille, Ma maison, Mes animaux, Mes douceurs
De Dominique Jolin, quelques suggestions dans les séries « Toupie » et « Binou », publiées toutes deux chez Héritage : Super Toupie et Le Petit Toupie rouge; Brave Binou, Binou en couleurs et Binou et les sons
De Pierre Pratt, la série « Les Aventures d’Olf et Vénus », publiée chez Autrement : La Maison, Les Magasins, Le Parc, En voiture !

Publicité