Catastrophiles et naturophobes

4
Foudroyants et capricieux, les déchaînements de la nature réveillent nos peurs ataviques. La littérature est truffée de déluges auxquels de rares héros survivent. Alors que les menaces écologiques abondent, on pourrait croire qu'il n'est plus besoin d'aller chercher ce frisson du côté de la fiction. Pourtant, les romans catastrophes font recette. Voici quelques-uns des meilleurs vendeurs des dernières années.

Espèce menacée

Le dernier Stephen King commence abruptement: des dizaines de milliers d’Américains sont transformés en zombies alors qu’ils utilisent leur cellulaire. S’ensuit un chaos sanglant dans lequel un jeune bédéiste tente de sauver son fils. Cellulaire (Albin Michel, 403 p., 29,95$) n’annonce pas la fin du monde, mais le drame qui s’y joue pourrait bien conduire à l’extinction d’une espèce: l’humain. Dire que nos utilisateurs de cellulaires craignent un banal cancer du cerveau…

Écologiste de la première heure, James Graham Ballard écrit des romans catastrophes depuis le début des années 1960. La traduction française de son dernier livre, Millenium People, vient de paraître aux éditions Denoël (coll. Denoël & d’ailleurs, 364 p., 39,95$). Comme dans ses derniers romans, le célèbre écrivain braque son humour cynique sur les classes moyennes, imaginant les excès auxquels leurs petites frustrations pourraient les mener. C’est tout l’écosystème urbain qui se trouve ici mis en péril.

La collection «Le Livre de Poche» vient de publier Peur blanche (444 p., 12,95$), le dernier roman de Ken Follet. Déployant l’art du suspense qui a fait sa renommée, le prolifique auteur britannique flirte ici avec la catastrophe bactériologique: des terroristes s’emparent d’échantillons d’un virus mortel qui pourrait se propager à la grandeur de la planète. Ex-flic et agente de sécurité, Antonia tentera d’empêcher la catastrophe. Malheureusement, une gigantesque tempête de neige compliquera toute intervention… Ce thriller ne réinvente pas la roue, mais s’en sert habilement.

Espèce menaçante

Maurice G. Dantec s’est vite taillé une réputation d’empêcheur de tourner en rond. Son plus récent roman, Cosmos Incorporated (Albin Michel, 568 p., 34,95$), confirme cette vocation. En 2053, Plotkine fait son boulot de tueur à gages dans un monde où l’humain n’a plus grand-chose d’humain. Le réchauffement de la planète s’est intensifié, le concept même d’unité politique semble dépassé et l’Islam règne en maître. La construction fine et complexe de ce roman fait rapidement oublier ses accents prophétiques. Amateurs de nuances théologiques s’abstenir.

Lauréat du prix Goncourt 2001 pour le roman Rouge Brésil (Folio, 601 p., 17,95$), Jean-Christophe Rufin est revenu sur la scène littéraire en changeant complètement de genre: Globalia (Folio, 498 p., 17,95$) est un roman d’anticipation pur et dur. Dans un futur où les hommes sont pratiquement immortels et où les valeurs morales et politiques n’ont plus court, les populations sont concentrées dans de gigantesques mégalopoles protégées de la pollution par des dômes de verre. À l’extérieur de ces zones, c’est l’anarchie — avec tout ce que ça représente d’attraits… et de dangers.

Normand Lester donne lui aussi dans un nouveau genre : le roman. Le journaliste a récemment publié Verglas (Libre Expression, 350 p., 27,95$) en collaboration avec l’écrivaine Corinne De Vailly. Comme le titre l’indique, l’action se déroule en 1998: en pleine crise du verglas, le sergent-détective Pierre Dumont enquête sur un meurtre qui le mènera du Saguenay à la Russie en passant par l’Antarctique. Intrigue policière, complots politiques, désastre écologique et problèmes autochtones s’entremêlent dans ce polar qui, pour être écrit un peu platement, a tout de même le mérite d’une grande vraisemblance.

Spécimen rare

Vous en avez marre d’entendre parler du réchauffement planétaire, de la pollution et des catastrophes environnementales? Michael Crichton aussi. Le célèbre auteur de Parc jurassique vient de publier État d’urgence, un pavé de 650 pages (Robert Laffont, 29,95$) qui met en scène un monde menacé par… les écologistes! Un avocat et son assistante découvrent que des écologistes fanatiques se livrent à des actes terroristes mettant la planète en péril. Pour cyniques aguerris.

Publicité