Niffle flanque une gifle!

11
Pif! Les éditions Niffle (autrefois Niffle-Cohen) s'étaient jusqu'à présent fait remarquer pour leurs rééditions en intégrales des grandes séries. Ainsi éclôt la collection «Anthology», où ont eu l'heur de se côtoyer les XIII, Largo Winch, Jeremiah et Spirou et Fantasio (depuis Franquin); auxquels vint s'ajouter Le petit Spirou – à partir duquel fut créée la collection parallèle «Trait d'humour». Rassemblant trois ou quatre volumes à la fois, ces beaux bouquins affichent leur préférence pour le noir et blanc originel et les puristes y retrouveront la fraîcheur et la vivacité d'un trait qu'avait parfois aplati la couleur.

Puis fut créée la collection «Profession : Créateur de bandes dessinées» où, à travers de longues entrevues, les grosses pointures du Neuvième Art font part de leurs réflexions sur leur travail (débuts, création, technique, rencontres, etc). Numa Sadoul, l’intervieweur de référence du milieu de la BD, y a déjà livré deux pavés, de superbes entretiens avec Jacques Tardi et Philippe Vuillemin. La facture des ouvrages est très soignée: la mise en page, vivante et aérée, regroupe une foule d’illustrations dont de nombreuses inédites. Dans chaque chapitre, le propos est adéquatement équilibré; la discussion, aiguë et connivente.

Enfin, la surprise est venue au début de l’été avec la réédition augmentée et actualisée d’un livre légendaire paru en 1969 chez Marabout, Comment on devient créateur de bandes dessinées, un entretien de Philippe Vandooren –ancien rédacteur en chef du magazine Spirou –, avec André Franquin et Joseph «Jijé» Gillain, et aujourd’hui simplement intitulé Franquin/Jijé.

Les deux interviews passent en revue les aspects techniques, la recherche du style, la narration, les caprices de l’inspiration et, bien sûr, l’amour du métier! Tout ça par deux «grands» de la BD, Franquin pour le dessin humoristique et Jijé pour le dessin réaliste. Rapidement épuisé dès sa première parution, ce livre a contribué à la formation de bien des dessinateurs d’aujourd’hui. Et on a aussi droit à l’anecdote juteuse: «Au début, le Marsupilami était considéré comme très nocif pour la jeunesse par la Commission de censure parce qu’il s’agissait «d’une créature absurde et imaginaire qui poussait des cris inarticulés». «Textuel!» (Franquin), et à l’humeur bien sentie: «Qu’on ne classe pas la bande dessinée parmi les Beaux-Arts, je dois vous avouer que cela me laisse froid… Heureusement, les temps ont changé: la bande dessinée est à la mode et, le snobisme aidant, ceux qui auparavant la considéraient avec mépris en discutent aujourd’hui avec compétence!» (Jijé).

Les beaux jours de cette collection sont loin d’être terminés! En plus d’avoir bientôt droit aux secrets du richissime scénariste Jean Van Hamme, vous saliverez d’avance à l’idée d’assister à une véritable conférence: non pas une entrevue avec un seul dessinateur, mais bien avec la nouvelle génération de la figuration narrative au grand complet; Hugues Dayez, l’auteur émérite des fameux Tintin et les héritiers et Le duel Tintin-Spirou, nous servira Blain, Blutch, David B., De Crécy, Dupuy & Berbérian, Guibert, Rabaté et Sfar, tous sur un même plateau! Paf!

Bibliographie :
Les titres de la collection «Profession»:

Franquin/Jijé, Entretiens avec Philippe Vandooren
Tardi, Entretiens avec Numa Sadoul
Vuillemin, Entretiens avec Numa Sadoul

Les titres de la collection «Anthology»:

XIII: L’intégrale (4 vol. parus), Van Hamme/Vance
Largo Winch: L’intégrale (2 vol. parus), Van Hamme/Francq
Jeremiah: L’intégrale (2 vol. parus), Hermann
Spirou et Fantasio: L’intégrale (3 vol. parus), Franquin

Et dans la collection «Trait d’humour»:
Le petit Spirou: L’intégrale 1 (1 vol. paru), Tome/Janry

Publicité