Histoire de groom

6

Spirou a célébré ses 75 ans le 21 avril. Avouez qu’il ne les fait pas! Pour l’occasion, les éditions Dupuis ont manigancé une pléthore de parutions thématiques, à commencer par La véritable histoire de Spirou écrite par Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault. Le premier tome de cette imposante anthologie ne couvre que de 1938 à 1946, mais on ne peut pas en vouloir aux auteurs de s’étendre ainsi sur plusieurs volumes, car les tiroirs de la maison Dupuis débordent de souvenirs et la vie du personnage qui l’a rendue célèbre a connu bien des rebondissements. Voici un survol de ce que fut Spirou, depuis sa naissance mémorable en 1938.

Rob-Vel est le premier à avoir dessiné le jeune garçon d’ascenseur.

C’est lui qui l’affuble de son indissociable uniforme rouge et de son petit compagnon poilu, Spip. Ancien groom sur des croisières transatlantiques, le dessinateur français s’inspire de ses souvenirs pour créer le célèbre costume du personnage. Néanmoins, selon les auteurs de La véritable histoire de Spirou, le vrai papa de Spirou demeure son éditeur : « Rob-Vel a hérité d’un travail de commande et suivi la feuille de route de Jean Dupuis », écrivent les auteurs de l’anthologie. Mobilisé pendant la Seconde Guerre, Robert Velter cède son crayon à Jijé qui prendra le relais jusqu’à la fin du conflit et créera notamment l’ami Fantasio.

Franquin l’a fait grandir pendant plus de 20 ans.

André Franquin n’a que 22 ans lorsqu’on lui confie la vie du petit groom, à la fin de la guerre. Il crée alors le comte de Champignac, le cousin Zantaflo, le Marsupilami, Zorglub… On lui doit en fait la grande majorité de l’univers Spirou. En 1968, le bédéiste prépare sa sortie en cosignant son 19e album, Le Faiseur d’or, avec Jean-Luc Fournier, qui prend ensuite les rênes des aventures de Spirou et Fantasio jusqu’en 1980.

Dupuis auditionne plusieurs bédéistes pour reprendre le flambeau.

En 1980, au départ de Fournier, Dupuis lance un appel de candidature. Plusieurs équipes de bédéistes travaillent alors en parallèle : Broca et Cauvin, Chaland et Yann… C’est finalement le duo de Tome et Janry qui est sélectionné pour poursuivre les aventures de Spirou et Fantasio en 1984. Quelques années plus tard, ils donnent naissance à la série « Le petit Spirou » qui rencontre un franc succès. Le dernier album de la série principale qu’ils signent est La machine qui rêve.

Yoann et Vehlmann sont les nouveaux titulaires de la série

Morvan et Manuera ont signé quatre albums entre temps, mais depuis 2010 ce sont Yoann et Vehlmann qui réalisent les nouveaux albums de « Spirou et Fantasio ». Leur dernier album, Dans les griffes de la vipère, est sorti en février.

En tout, 22 auteurs ont donné forme au personnage…

Pour un total de 53 albums de la série principale, quatre hors série, 6 « Le Spirou de… » et 16 « Petit Spirou ».

 

Les éditions Dupuis ont prévu une ribambelle de parutions pour les 75 ans de Spirou. Voici quelques titres à surveiller. 

 

 

La véritable histoire de Spirou (T. 1)

Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault

310 p. | 89,95$

 

Dans les griffes de la vipère. Spirou et Fantasio (T. 53)

Yoann et Vehlmann

48 p. | 17,95$

 

La galerie des illustres

Collectif

392 p. | 72,95$

Deux cents bédéistes contemporains signent une planche hommage à Spirou, dans ce magnifique petit musée de papier. On y retrouve entre autres les dessins de Michel Rabagliati et de Guy Delisle. À ne pas manquer. (Parution prévue pour mai).

 

Publicité