Les philosophes amoureux

34

Sujet inépuisable et universel, l’amour se vit et se ressent, mais aussi se pense et se réfléchit. Ainsi réunis et harmonisés, le cœur et l’esprit (et le corps) donnent la juste mesure de ce vaste sentiment. Plusieurs philosophes ont scruté et tenté de débusquer la nature de ce qui nous fait bien souvent perdre la raison. Car mieux se connaître éclaire parfois les voies qui nous paraissaient insondables.

Quelques titres, pour une Saint-Valentin philosophique.

(Les résumés sont ceux des éditeurs et l’ordre d’apparition est aléatoire.)

Le Banquet – Platon

Ils sont allongés sur des lits et parlent de l’Amour et de la Beauté. Leurs discours se succèdent, parfois se répondent : car il y a plusieurs Amours et plusieurs manières de désirer le Beau.

Le choc amoureux – Francesco Alberoni

On l’espère, on le subit, on le pleure… On ne l’explique pas.
Comment naît l’amour ? Pourquoi tombe-t-on amoureux ? L’amour est-il une révolution ? Peut-on être amoureux de deux personnes à la fois ?
À ces questions, Francesco Alberoni répond par deux mots : l’amour naissant, « l’innamoramento » italien. L’étincelle dans la grisaille quotidienne, l’ouverture joyeuse au monde. Le bonheur mêlé d’inquiétude parce qu’on ignore si ce sentiment est partagé. Le moment exquis ou tout est encore possible. Un état transitoire qui débouche parfois sur l’amour. Un phénomène comparable aux mouvements collectifs révolutionnaires…

Pour l’amour du monde – Pierre Bertrand

«Seul l’amour ou la compassion contient une énergie suffisante pour changer la réalité. Ce changement ne s’effectue pas à partir d’une idée, d’un idéal ou d’une idéologie, mais à partir d’une grande énergie joyeuse qui n’est rien d’autre que l’amour ou la compassion même. La joie ou le bonheur n’est pas le but ou la finalité du changement, mais la seule force capable de l’engendrer. »

Fragments d’un discours amoureux – Roland Barthes

Roland Barthes nous permet de saisir à quel point l’amour, loin de nous rendre aveugles, est éclairant. Lumineuse expérience de la relativité de soi et de tout, l’amour brise la cohérence préétablie de nos pensées toutes faites et des discours les mieux rodés. Un livre éclatant, à lire éperdument. — Paul Klein

De l’amour – Une philosophie pour le XXI siècle – Luc Ferry

« Ce que j’appelle la « révolution de l’amour », c’est-à-dire la naissance de la famille moderne, enracinée dans le passage du mariage arrangé au mariage choisi par et pour l’amour, a transformé nos vies. Elle apporte un nouveau principe de sens, qui requiert une nouvelle philosophie. Elle ne bouleverse pas seulement nos existences privées, mais tout notre rapport au collectif. C’est ce que j’appelle le « deuxième humanisme ». […]Ma conviction est qu’il est désormais la seule vision du monde portée par le souffle d’une utopie positive. »

Je t’aime à la philo : quand les philosophes parlent d’amour et de sexe – Olivia Gazalé

Qu’est-ce qui fait tomber amoureux ? Pourquoi souffre-t-on ? La libération sexuelle nous a-t-elle réconciliés avec notre corps ? Pour répondre à ces questions, l’auteure propose une analyse à la croisée de la philosophie, de l’histoire, de la littérature ou de l’anthropologie.

 ibeaulieu@leslibraires.ca

Publicité