Les 50 meilleurs vendeurs 2020 du site leslibraires.ca

9394
Les 50 meilleurs vendeurs 2020 du site leslibraires.ca
On le sait, l'année 2020 ne ressemble à aucune autre année. En matière de livres, qu'en est-il? Quels sont les livres qui ont permis à des milliers de Québécois d'éprouver plaisir et intérêt alors que les temps étaient à la rigueur? Pour le savoir, nous avons compilé les statistiques de ventes réalisées sur le site leslibraires.ca entre le 1er janvier et le 15 décembre 2020. Nous vous révélons aujourd'hui les titres qui ont eu votre préférence.

Deux livres de l’éditeur Libre Expression en tête des meilleures ventes
Le quatrième roman de Kim Thúy, Em, figure premier, suivi de Kukum de Michel Jean. Dans le numéro d’octobre 2020 de la revue, Rose-Aimée Automne T. Morin signe l’article dans l’univers de Kim Thúy : Une colère d’adulte, où l’auteure en dit plus sur son roman. Lauréat du Prix France-Québec 2020, Michel Jean verra son livre adapté à la télévision. Aussi paru chez Libre Expression, le roman La mariée de corail arrive ici dix-huitième. Il était, par ailleurs, premier de la liste des meilleures ventes sur le site leslibraires.ca du 12 août 2020, ledit #12aoûtchezlesindépendants.

Diverses nominations cette année
Avec Shuni, Naomi Fontaine a remporté le Prix littéraire des collégiens, le Prix de création littéraire de la Ville de Québec ainsi que le Prix du Salon international du livre de Québec 2020 dans la catégorie littérature adulte. Le Salon du livre de Rimouski 2020 a attribué le Prix littéraire Jovette-Bernier à Virginie DeChamplain pour son roman Les falaises. Le Grand Prix du livre de Montréal a été remis à Martine Delvaux pour Le boys club. En décembre 2020, Hélène Dorion, dont l’année a été marquée par la sortie de son roman Pas même le bruit d’un fleuve, est nommée artiste de l’année en Estrie lors du gala annuel de reconnaissance du Conseil de la culture en Estrie. Le Prix des libraires du Québec 2020 catégorie Bande dessinée a été octroyé à Marie-Noëlle Hébert pour La grosse laide et à Marie-Ève Thuot pour La trajectoire des confettis dans la catégorie roman, nouvelles, récit. Aliss de Patrick Senécal et Jeik Dion, puis Ténèbre de Paul Kawczak font également partie des listes préliminaires 2021 du Prix des libraires du Québec.

La fiction vole la vedette
Toutes catégories confondues, ce sont les œuvres de fiction d’ici et d’ailleurs – du roman au livre jeunesse à la bande dessinée – qui devancent de loin toutes les autres. Cela dit, des essais et livres de cuisine sont aussi de la liste. Contrairement à l’année dernière, aucun ouvrage de référence n’est parvenu à s’y hisser alors que les livres de cuisine sont en plus faible proportion ne représentant que 4% des titres contre 12% en 2019.

Une majorité de livres québécois
Ce sont 43 titres québécois qui se taillent une place au sein de ce palmarès. Cette donnée démontre combien cette année a pu être sous le signe du « lire local ». Huit livres de l’auteure et illustratrice Elise Gravel font partie du palmarès. Naomi Fontaine et David Goudreault ont également plus d’un livre listé. La liste comprend deux livres adaptés à l’écran cette année, Kuessipan et La déesse des mouches à feu. Des éditeurs d’ici se démarquent par le nombre de publications inscrites au palmarès, soit au moins trois : Écosociété, La courte échelle, La Peuplade, Libre Expression, Mémoire d’encrier et Stanké. La femme qui fuit, paru en 2015 et récompensé par le Prix des libraires 2016, était de la liste des meilleurs vendeurs 2019 et l’est aussi cette année. Comme quoi, chaque année compte ses livres indémodables.

D’autres titres gagnants et finalistes en vrac
– Royal – Prix littéraire des collégiens 2018
Manikanetish – Finaliste Prix littéraire du Gouverneur général 2018 catégorie Romans et nouvelles
– Le voleur de sandwichs – Prix Alvine-Bélisle 2015, Prix littéraire du Gouverneur général 2015 catégorie Littérature jeunesse (livres illustrés)
– La déesse des mouches à feu – Grand Prix littéraire Archambault 2015
Près de 30% des livres de ce palmarès se sont vus nommés finalistes ou gagnants de prix littéraires.

Statistiques en rafale
48% des titres sont parus en 2020.
66% des titres présents sur la liste sont écrits en partie ou en totalité par des femmes.
50% des titres sont des romans pour adultes.
26% des titres sont des livres jeunesse.
86% des titres sont des romans québécois.

Les 50 meilleurs vendeurs du site leslibraires.ca

  1. Em, Kim Thúy (Libre Expression)
  2. Kukum, Michel Jean (Libre Expression)
  3. Un homme meilleur, Louise Penny (Flammarion Québec)
  4. La tribu qui pue, Elise Gravel (La courte échelle)
  5. Ta mort à moi, David Goudreault (Stanké)
  6. Une patate à vélo, Elise Gravel (La courte échelle)
  7. La trajectoire des confettis, Marie-Ève Thuot (Les Herbes rouges)
  8. Shuni, Naomi Fontaine (Mémoire d’encrier)
  9. La bête. Intégrale, David Goudreault (Stanké)
  10. Le jardinier-maraîcher : Manuel d’agriculture biologique sur petite surface, Jean-Martin Fortier (Écosociété)
  11. Si on s’aimait : Ces 5 dualités qui vont vous rapprocher, Louise Sigouin (L’Homme)
  12. Pas même le bruit d’un fleuve, Hélène Dorion (Alto)
  13. C’est moi qui décide!, Elise Gravel (La courte échelle)
  14. Kuei, je te salue : Conversation sur le racisme, Deni Ellis Béchard et Natasha Kanapé Fontaine (Écosociété)
  15. Liberté 45, Pierre-Yves McSween (Guy Saint-Jean Éditeur)
  16. Faire les sucres, Fanny Britt (Le Cheval d’août)
  17. Forêt : Identifier, cueillir, cuisiner, Gérald Le Gal et Ariane Paré-Le Gal (Cardinal)
  18. La mariée de corail, Roxanne Bouchard (Libre Expression)
  19. Ténèbre, Paul Kawczak (La Peuplade)
  20. L’énigme de la chambre 622, Joël Dicker (De Fallois)
  21. Tu peux, Elise Gravel (La courte échelle)
  22. Le boys club, Martine Delvaux (Remue-ménage)
  23. Il préférait les brûler, Rose-Aimée Automne T. Morin (Stanké)
  24. Les falaises, Virginie DeChamplain (La Peuplade)
  25. Chasse à l’homme, Sophie Létourneau (La Peuplade)
  26. Astérix : Le menhir d’or, René Goscinny et Albert Uderzo (Albert René)
  27. La vie n’est pas une course, Léa Stréliski (Québec Amérique)
  28. Le goût de l’élégance, Johanne Seymour (Libre Expression)
  29. La femme qui fuit, Anaïs Barbeau-Lavalette (Marchand de feuilles)
  30. Nous étions le sel de la mer, Roxanne Bouchard (VLB éditeur)
  31. Pas moi, Elise Gravel (Scholastic)
  32. Greta et les Géants, Zoë Tucker et Zoe Persico (MultiMondes)
  33. Une terre promise, Barack Obama (Fayard)
  34. Aliss, Patrick Senécal et Jeik Dion (Alire)
  35. Je suis un chercheur d’or : Les mécanismes de la communication et des relations humaines, Guillaume Dulude (L’Homme)
  36. Le voleur de sandwichs, André Marois et Patrick Doyon (La Pastèque)
  37. Sapiens : Une brève histoire de l’humanité, Yuval Noah Harari (Albin Michel)
  38. La grosse laide, Marie-Noëlle Hébert (XYZ)
  39. Le crépuscule et l’aube, Ken Follett (Robert Laffont)
  40. En route vers nowhere, Sophie Laurin (Hurtubise)
  41. Mystères à l’école, collectif (Druide)
  42. Royal, Jean-Philippe Baril Guérard (Ta Mère)
  43. Olga et le machin qui pue, Elise Gravel (Scholastic)
  44. Cerveaux actifs, le grand livre : 285 jeux stimulants, Gilles Bergeron (Bravo!)
  45. La vie est un roman, Guillaume Musso (Calmann-Levy)
  46. Le pire livre du monde, Elise Gravel (Scholastic)
  47. La déesse des mouches à feu, Geneviève Pettersen (Le Quartanier)
  48. Manikanetish, Naomi Fontaine (Mémoire d’encrier)
  49. Je suis terrible, Elise Gravel (La courte échelle)
  50. Kuessipan, Naomi Fontaine (Mémoire d’encrier)
Publicité