Célébrer le Québec par son art

11

Pour célébrer la Fête nationale, nous vous proposons de regarder le Québec par le bout de la lorgnette de l’art.

Creuser avec les mains : Carol Bernier : oeuvres, 1997-2014, Hélène Dorion, Robert Enright, Danielle Legentil, Richard Desjardins, Serge Marquis (Éditions Simon Blais)
Monographie célébrant les vingt ans de collaboration entre la Galerie Simon Blais et Carol Bernier. Une rétrospective du travail de l’artiste de 1997 à 2014. Texte de Robert Enright, Hélène Dorion, Richard Desjardins, Danielle Legentil et Serge Marquis. (Français et anglais).

Le goût de l’encre : rétrospective Monique Charbonneau, Hedwidge Asselin (Presses de l’Université Laval)
Monique Charbonneau pratique la gravure depuis le début des années 1960. Conciliant les deux grandes traditions de gravure sur bois, la japonaise et l’allemande, elle offre une production dominée par une imagerie forte et sensible. À partir d’une sélection tirée du fonds d’estampes de Monique Charbonneau conservé à BAnQ ainsi que d’un grand nombre de peintures, d’encres, de gouaches et de fusains prêtés par l’artiste, cette rétrospective met en lumière une œuvre graphique qui s’est élaborée au sein d’une figuration poétique où le couple, la solitude ainsi qu’une fascination pour la nature et le paysage constituent les principaux thèmes.

Sylvia Daoust, 1902-2004 : la première femme sculpteure du Québec, Jacques Keable (Fides)
Artiste résolument moderne, pionnière, avec Irène Sénécal, dans l’enseignement des arts, elle prendra place au premier rang de ce qui s’appellera le Renouveau de l’art religieux. «Peu connue du grand public, Sylvia Daoust est une sculpteure incontournable lorsqu’on tente de cerner l’histoire de la modernité au Québec», écrit Pierre L’Allier, en préface du présent ouvrage. 

Égregore : une histoire du Mouvement automatiste à Montréal, Ray Ellenwood (Du Passage)
Des divers groupes et écoles artistiques au Canada, aucun n’a eu un impact aussi important sur la société québécoise que les automatistes. Égrégore est un livre multidisciplinaire qui rassemble des textes cruciaux pour comprendre ce mouvement majeur et quelques-unes des idées les plus débattues de ce siècle concernant l’art, son objet et son rapport à la société. 

Jean-Paul Riopelle, René Viau (Publications du Québec)
L’oeuvre du peintre Jean-Paul Riopelle a marqué l’art québécois d’une façon indélébile et fait de cet artiste l’une des figures les plus célèbres et les plus respectées du XXe siècle. […] Ce livre contient 50 illustrations, dont 40 en couleurs qui viennent enrichir le texte pour faire de cet ouvrage un objet précieux que tous les admirateurs de Riopelle voudront posséder.

Micheline Beauchemin, Laurier Lacroix (Du Passage)
Artiste du textile, maniant aussi bien la laine que le métal ou la fibre optique, Micheline Beauchemin a réalisé une œuvre éblouissante qui confond notre compréhension de la tapisserie, de la sculpture et de l’œuvre d’intégration. Femme de caractère et de passions, « femme-entrailles-fierté », écrivait Claude Gauvreau, Micheline Beauchemin a parcouru le monde, depuis son atelier de Grondines, afin de nourrir son art. 

Alfred Pellan, le rêveur éveillé, Musée national des beaux-arts du Québec (Publications du Québec)
Cette nouvelle publication sur Alfred Pellan (1906-1988), un des ténors de la modernité québécoise, met en valeur les liens privilégiés de l’artiste avec le surréalisme. L’univers onirique de Pellan a donné lieu à une abondante ouvre graphique et ses tableaux explorent librement plusieurs grands thèmes surréalistes, dans une iconographie où s’entremêlent joyeusement l’humain, l’animal et le végétal. 

Rêves, Prina C. Gagnon (Du Passage)
Artiste multidisciplinaire, l’artiste Pnina C. Gagnon poursuit un travail consacré à la nature et à l’imaginaire. Depuis près de 10 ans, elle utilise ses propres rêves comme sujet de peinture : pour chacun d’entre eux, elle peint une ouvre sur papier et écrit un court récit. Au fil des pages, Pnina C. Gagnon entraîne le lecteur dans un voyage peuplé d’images fortes et colorées et de textes insolites et cocasses. Tout droit sorti de l’inconscient de l’artiste, ce livre nous permet d’accéder à la source même de la création artistique.

Femmes artistes du XXe siècle au Québec, sous la direction d’Esther Trépanier (Publications du Québec)
Cet ouvrage, abondamment illustré d’œuvres tirées de la collection du Musée national des beaux-arts du Québec, constitue un hommage sans précédent à une centaine de femmes qui ont contribué à la vitalité de l’art québécois du XXe siècle.

Richard-Max Tremblay, portrait, Richard-Max Tremblay et André Lamarre (Du Passage)
Depuis une trentaine d’années, Richard-Max Tremblay crée en photographie et en peinture autour de la figure centrale du portrait. Cette monographie révèle son approche multidisciplinaire.

Les résumés sont ceux des éditeurs.

ibeaulieu@leslibraires.ca

Publicité