12 éditeurs québécois pour le 12 août

150

ALTO (Québec, 2011)
Nous apprécions la curiosité, le dépaysement, les histoires plus grandes que soi, l’étrange, l’humour, le flou et ses contours, les récits qui transportent, remuent ou émeuvent, bousculent les conventions et font germer les songes. 

Dernier titre québécois publié : Six degrés de liberté, Nicolas Dickner
Les livres d’Alto

BORÉAL (Montréal, 1963)
La maison a été fondée à Trois-Rivières en 1963 par un groupe d’historiens. Ne publiant d’abord que des essais, le Boréal s’est développé au cours des années 1980 en éditant de la littérature pour adultes et pour jeunes. Il est devenu au fil des ans l’une des principales maisons indépendantes, respectée pour la qualité de ses publications.

Dernier titre québécois publié : La souveraineté en héritage, Jacques Beauchemin
Les livres du Boréal

ÉCOSOCIÉTÉ (Montréal, 1992)
Écosociété témoigne des luttes d’ici et d’ailleurs : antimilitarisme, écologie sociale, altermondialisme, critique des médias, agro-alimentaire… jusqu’aux récents dossiers sur les compagnies minières canadiennes ou les récits sur le « Printemps érable ». Écosociété est instigatrice d’idées et de mouvements devenus incontournables grâce à des ouvrages tels que La simplicité volontaire, Objecteurs de croissance ou Acheter, c’est voter

Dernier titre québécois publié : Cinquante ans de caricatures en environnement, André Bélisle
Les livres d’Écosociété

HÉLIOTROPE (Montréal, 2006)
Héliotrope publie de la littérature, des livres illustrés et des essais. Depuis avril 2015, elle publie également des polars.

Dernier titre québécois publié : Excellence Poulet, Patrice Lessard
Livres d’Héliotrope

LA PEUPLADE (Saguenay, 2006)
Bouger, agir, évoluer, prendre part au dialogue, construire une époque, formuler des idées, un propos. De son phare, La Peuplade tient le cap sur une littérature actuelle convaincue, signée, nécessaire. Sans frontières, la maison d’édition occupe le territoire – question d’équilibre –, inclut les grands espaces, projette sa lumière dans la nuit, rassure celui qui voyage.

Dernier titre québécois publié : Ouvert l’hiver, Sébastien Dulude
Les livres de La Peuplade

LES HERBES ROUGES (Montréal, 1968)
D’abord sous forme de revue, puis comme maison d’édition, les Herbes rouges ont mis au monde toute une génération d’écrivains, en flirtant à la fois avec le formalisme, la contre-culture et la littérature engagée, surtout à travers la poésie, mais aussi par le roman, le théâtre et l’essai. – Le Devoir

Dernier titre québécois publié : L’œil de cuivre, Pierre Samson
Les livres des Herbes rouges

LEMÉAC (Montréal, 1957)
Leméac Éditeur poursuit depuis plusieurs années un objectif éditorial basé sur une politique d’auteurs et sur la constitution d’un catalogue de qualité. Éditeur de langue française spécialisé dans la littérature (roman, théâtre, essai), Leméac est attentif aux voix qui émergent, ainsi qu’à celles qui s’affirment et se confirment. Une direction littéraire minutieuse et passionnée permet à la maison d’entretenir avec les auteurs un dialogue fécond, dont la pérennité des œuvres est le résultat évident.

Dernier titre québécois publié : La fille d’Ulysse, Marie-Pascale Huglo
Les livres de Leméac

LIBER (Montréal, 1990)
Les éditions Liber publient essentiellement des études et des essais de philosophie et de sciences humaines et sociales, mais aussi à l’occasion des textes hybrides et atypiques qui séduisent par leur originalité thématique ou leur qualité d’expression. Son ambition est de contribuer à la diffusion du savoir en publiant des ouvrages qui participent de plain-pied aux débats d’idées.

Dernier titre québécois publié : Vivre jusqu’à la fin. Figures du vivant devant la mort, Aline Giroux
Les livres de Liber

MARCHAND DE FEUILLES (Montréal, 2001)
Chez Marchand de feuilles nous commandons une littérature sauvage et instinctive. Des livres constellation. Atypiques. Nous souhaitons bâtir une littérature alchimique qui agit comme un remède sur le malaise moderne. Marchand de feuilles se réclame du bruit. Nos livres font du vacarme. Nos livres sont inflammables. C’est Gaston Miron qui disait que pour avoir un pays, il faut l’investir, il faut l’occuper, non seulement physiquement, mais aussi sur le plan de l’imaginaire. Nous publions des livres lumineux, écrits dans la langue des neiges, remplis d’aurores boréales, de ruelles en été, de femmes au parfum de sapinage.

Dernier titre québécois publié : Journal d’un étudiant en histoire de l’art, Maxime Olivier Moutier
Les livres du Marchand de feuilles

PLANÈTE REBELLE (Montréal, 1997)
Planète rebelle se spécialise dans l’édition de livres audio et de livres numériques enrichis pour enfants et adultes, explorant l’univers des contes et des conteurs contemporains. (…) Un double projet, apparemment contradictoire, mais finalement complémentaire, celui d’une parole et celui d’une écriture.

Dernier titre québécois publié : Des héros ordinaires, Jocelyn Bérubé
Les livres de Planète rebelle

REMUE-MÉNAGE (Montréal, 1976)
Les Éditions du remue-ménage poursuivent le même objectif : stimuler, soutenir et faire avancer la réflexion féministe, et éduquer et informer les femmes sur les questions les intéressant spécifiquement. Aux côtés des militantes, des chercheuses, des écrivaines, des artistes, elles ont créé un espace propice à la diffusion d’une pensée en marge des discours dominants. (…) Les Éditions du remue-ménage se tiennent toujours deboutte, engagées, critiques et libres.

Dernier titre québécois publié : Helen Doyle : cinéaste. La liberté de voir, Collectif
Les livres du Remue-Ménage

XYZ (Montréal, 1985)
Les éditions XYZ publient principalement des romans. Nous privilégions les sujets contemporains où la forme prime. Ce que nous recherchons, ce sont avant tout des «signatures», c’est-à-dire des textes qui se démarquent par la qualité de leur écriture et l’originalité de leur point de vue.

Dernier titre québécois publié : Cochons rôtis, Vic Verdier
Les livres de XYZ

Les textes proviennent du site Internet des éditeurs, sauf avis contraire.

 ibeaulieu@leslibraires.ca 

Publicité