Ru, de Kim Thúy, remporte le Canada Reads 2015!

17

Défendue par Cameron Bailey (directeur du Festival international du film de Toronto), Ru, l’œuvre bien connue de Kim Thúy, vient de remporter le populaire combat des livres qu’est le Canada Reads 2015, diffusé entre le 16 et le 19 mars sur les ondes de CBC Radio One.

C’est dans une traduction signée Sheila Fischman que les anglophones ont pu découvrir ce roman intimiste.

« Avec Kim Thúy , on touche le vrai, l’authentique. On frôle le succès – inespéré, inédit, insensé. On effleure la réussite d’une écrivaine, certes, mais surtout celle d’une femme caméléon, d’une force pétillante. », avait écrit Dominique Lemieux entre nos pages lors de la sortie de son second livre, Mãn, de cette auteure qui sait assurément comment charmer ses lecteurs.

Shannon Desbiens, libraire à la librairie Les Bouquinistes de Chicoutimi, avait quant à lui décrit Ru en ces termes : « La réalité vietnamienne échappe à plusieurs d’entre nous, si ce n’est des quelques restaurants ici et là, qui font la joie de notre palais, ou bien des films américains sur la guerre meurtrière et sans fin du Viêt Nam. Mais qu’en est-il des acteurs principaux de ce conflit méconnu par les gens d’ici? Kim Thúy est l’une de ces boat people ayant quitté l’enfer pour venir se réfugier dans notre blanc pays. Avec de petits récits, des anecdotes et des pensées, elle nous livre peu à peu l’image d’une Québécoise aux accents vietnamiens qui a su — ou plutôt, dû — s’adapter à l’invasion communiste, survivre dans un camp de réfugiés surpeuplé, apprendre le mode de vie occidental de Granby et, finalement, s’adapter au statut de maman. Grâce à sa poésie et à son humour, ce livre est un délice à lire. »

 

Crédits photo : Rafal Maslow

Publicité