Prix Simone-de-Beauvoir 2014

12

C’est à Michelle Perrot que revient cette année le prix Simone-de-Beauvoir pour la liberté des femmes. À l’instar de l’écrivaine qui lui donne son nom, ce prix récompense une personne qui contribue par ses gestes et ses paroles aux droits des femmes dans le monde. C’est le 24 décembre que le nom de Madame Perrot a été annoncé. Première Française à recevoir le prix, Michelle Perrot, maintenant âgée de 85 ans, a dirigé notamment la publication d’Histoire des femmes en Occident paru en cinq tomes. Elle est aussi l’auteure d’Histoire de chambres (2009), Les femmes ou Les silences de l’histoire (2012) et Mélancolie ouvrière (2012). Elle a aussi enseigné l’histoire des femmes pendant de nombreuses années à l’université Paris-Diderot. Josyane Savigneau, la présidente du jury international qui est aussi journaliste au quotidien français Le Monde, souligne que madame Perrot « est une pionnière en France de l’histoire des femmes et du genre. Son oeuvre s’inscrit dans la droite ligne de la pensée de Simone de Beauvoir ».

Créé en 2008 lors du centenaire de la naissance de Simone de Beauvoir par l’essayiste Julia Kristeva, ce prix est accompagné d’une bourse de 20 000 euros (un peu plus de 29 000 dollars canadiens).

Belle occasion pour se plonger dans la lecture des femmes. Mélancolie ouvrière sera d’ailleurs disponible en format poche dès février.

Source: LivresHebdo

Photo : Université Paris 7

 ibeaulieu@leslibraires.ca

Publicité