Prix Hervé-Foulon du livre oublié 2014

8

(…) monsieur Harrisson arrivait à la fin de
sa vie, bête perdue, expirant dans un grand craquement de bâtons comme
une baleine dont la charpente s’aplatit brusquement après des heures
d’échouement, les poumons affaissés sous les tonnes de son huile.
Le désarroi du matelot, Michael Delisle

Parmi la quantité innombrable de nouveautés qui paraît chaque année, les œuvres défilent et plusieurs sont à peine annoncées qu’elles ont déjà passé. Obligé par les impératifs du marché ou ignoré par le flot médiatique qui ne peut pas tout couvrir, pour mille et une raisons la vie d’un livre peut être plus ou moins courte. Monsieur Hervé Foulon, PDG des éditions Hurtubise et Marcel Didier, a décidé de créer le prix Hervé-Foulon du livre oublié pour justement donner un deuxième souffle à une œuvre qui mérite attention.

Pour la deuxième édition de ce prix, l’œuvre primée est Le désarroi du matelot de Michael Delisle dont l’édition d’origine remonte à 1998 chez Leméac. Il a été réédité en 2002 dans la collection Bibliothèque québécoise.

Le prix est assorti d’une bourse de 5000 $ remis à l’auteur et de 50 % des frais de réimpression de l’éditeur sont assumés jusqu’à concurrence de 5000 $. L’auteur est aussi invité aux Correspondances d’Eastman, festival littéraire qui se déroule chaque mois d’août, et une participation à une table ronde au Salon du livre de l’Outaouais avec les membres du jury (Robert Lalonde, Jean Fugère, Manon Trépanier et Jacques Allard) qui se déroulera le 2 mars, 16 h.

L’an passé, le prix avait été décerné à La maison du remous de Nicole Houde (Éditions de la Pleine Lune).

 ibeaulieu@leslibraires.ca

Publicité