Prix du Boulevard de l’Imaginaire

4

La Ligue de l’Imaginaire est un collectif qui a été créé le 18 décembre 2008 par des mordus de cette littérature qui va de la science-fiction à la fantasy en passant par le réalisme magique, le récit surréaliste et le polar. Leur credo : l’imagination reprend le pouvoir.

Présidé par Henri Loevenbruck, la Ligue a aussi pour membres des auteurs comme Maxim Chattam et Bernard Werber. C’est lors d’un séjour dans un chalet que le collectif fut lancé et au départ, il avait comme nom les Marmottes exhibitionnistes puisque dans la pièce où ils étaient se trouvait une marmotte empaillée. Aussi, tout nouveau membre de la Ligue se doit de mettre quelque part dans un prochain livre le terme « marmotte exhibitionniste ».

Nous nous sommes rassemblés parce que nous partageons le souhait de remettre l’imagination au cœur des préoccupations de l’écrivain et du lecteur, et que, ce faisant, nous ne pensons pas nous extraire des problématiques de notre temps, mais, au contraire leur donner un éclairage aussi différent qu’universel.

Cette année, le collectif a remis son premier Prix du Boulevard de l’Imaginaire le 28 juin au cinéma du Grand Rex (Paris). Le prix a été remis à l’auteur belge Paul Colize pour son livre Un long moment de silence. Colize se mérite donc le trophée de la main de cire de Victor Hugo, en plus de pouvoir se vanter d’être le premier récipiendaire du Prix du Boulevard de l’Imaginaire.

Un long moment de silence est un thriller qui imbrique plusieurs actions et personnages qui agissent à différentes époques. À propos de sa période d’incubation, Paul Colize explique aux Chroniques de Mandor : « Je me suis beaucoup interrogé quant à la manière d’écrire une histoire comme celle-là. Ça a été un véritable casse-tête pour moi. Allais-je faire un polar ou une autobiographie rigoureuse?  Il m’a fallu un long moment de silence avant de me décider. D’où le titre du livre. »

Ce roman gigogne de 470 pages a eu la faveur du jury (ainsi que de celui du Prix Landerneau polar 2013  que l’auteur a reçu quelques semaines avant).

À lire du même auteur : Back Up, qui vient de recevoir le Prix Saint-Maur en poche et qui avait reçu le Prix du Balai d’or 2012.

À ce compte, il faut peut-être rebaptiser la saison l’été Paul Colize!

Sources :  

L’Express 

Mandor 

La Ligue de l’Imaginaire 

ibeaulieu@lelibraire.org

 

 

Publicité