Nouveau prix pour les éditeurs indépendants

25

L’Alliance québécoise des éditeurs indépendants (AQÉI) décernera pour la toute première fois en novembre prochain trois prix parmi les publications récentes de livres édités en marge des maisons d’éditions officielles. L’AQÉI compte plus de 100 membres qui diffusent chaque année une grande variété de titres.

Si les éditeurs indépendants n’ont pas toujours la vie facile puisqu’ils ne sont pas subventionnés, ils jouissent d’une entière liberté quant au contenu de leurs éditions car ils n’ont aucun impératif financier. Et si certains doutent de la qualité des œuvres proposées, Marie Brassard, la présidente de l’Alliance, en entrevue au journal La Presse, affirme : « Dans les années 1980, l’édition indépendante était jugée artisanale. Aujourd’hui, il y a un contrôle de qualité et tous ensemble, nous publions 200 livres par année. Avant, nous étions tous des petits joueurs, mais en additionnant nos efforts, nous avons le potentiel d’être un joueur important ».

L’AQÉI croit fermement à la bibliodiversité – terme des plus réjouissants – qui défend des titres spécifiques qui certes ne deviendront probablement jamais des livres à grand tirage mais qui satisfont précisément d’autres lecteurs. Grâce au réseau de distribution Benjamin-Livre, les titres des membres de l’AQÉI se retrouvent dans 240 librairies.

Profitant du Salon du Livre de Montréal pour dévoiler les premiers récipiendaires des Prix d’excellence en édition indépendante QuadriScan 2013, la remise se fera le 23 novembre prochain. En attendant, les éditeurs indépendants ont jusqu’au 31 août prochain pour soumettre la candidature de leurs auteurs. Il n’est pas nécessaire d’être membre de l’AQÉI pour participer mais on doit prouver qu’on ne reçoit aucune subvention pour l’édition. Un total de 8000$ sera attribué aux trois auteurs gagnants.

Vive la bibliodiversité!

Source : La Presse

ibeaulieu@lelibraire.org

 

 

 

Publicité