La Société du roman policier de Saint-Pacôme a dévoilé la liste des romans policiers susceptibles de remporter le prix Saint-Pacôme dans le cadre de sa 19e édition. Le lauréat se verra attribuer, en octobre prochain, une bourse de 3 500$ offerte notamment par la Municipalité de Saint-Pacôme, la MRC de Kamouraska et le réseau Les libraires.

Depuis 2001, Saint-Pacôme se veut la terre promise du roman policier en sol québécois. L’histoire de la création de son gala annuel se veut fort sympathique. Un groupe de Pacômiens, désireux de faire connaître la municipalité à plus grande échelle, était à la recherche d’un porte-étendard à la hauteur de la beauté et des charmes du village. Une tempête d’idées a mené leur entreprise jusqu’aux polars et à la volonté de les célébrer.

Ainsi est née la Société du roman policier de Saint-Pacôme, au carrefour de l’éloge d’un village et de l’amour de l’intrigue policière. À la suite de la mise en place du prix, le genre littéraire policier a gagné en popularité au Québec. Simple hasard ou rapport de force? Dans tous les cas, il est juste de penser que Saint-Pacôme mérite son appellation de Capitale du roman policier.

Jetez désormais un coup d’œil aux œuvres participantes de cette année qui, si elles succèdent au talentueux André Jacques avec Ces femmes aux yeux cernés (Druide), semblent tout aussi prometteuses  :

Le serment de Nelin, Raynald Lecavalier (L’Apothéose)

Halifax Express, Lionel Noël (Alire)

On tue…, Jean-Jacques Pelletier (Alire)

Freux, Pierre Ouellet (L’instant même)

Peau dʼâne, Steve Laflamme (ADA)

Le cercle de cendres, Félix Ravenelle-Arcouette (Héliotrope)

Les morts sont des cons, Graeme Villeret (ADA)

Geist : Les héritiers de Nikola Tesla, Sébastien Chartrand (Alire)

Le soleil a mangé tous les arbres, Jean-Pierre Trépanier (Sémaphore)

Lockdown, Guillaume Bourque (Leméac)

Les abysses, Biz (Leméac)

Tuer pour régner, Jean-Pierre Gagné (Tullinois)

Brébeuf, Catherine Côté (Triptyque)

La vieille fille et lʼenfant, Catherine Sylvestre (Alire)

Les cibles, Chrystine Brouillet (Druide)

ZEC La Croche, Maureen Martineau (Héliotrope)

Le printemps des traîtres, Christian Giguère (Héliotrope)

Les offrandes, Louis Carmain (VLB éditeur)

Les cachettes, Guy Lalancette (VLB éditeur)

Inacceptable, Stéphanie Gauthier (Québec Amérique)

Fille de fer, Isabelle Grégoire (Québec Amérique)

Tempêtes, Andrée A. Michaud (Québec Amérique)

Les demoiselles de Havre-Aubert, Jean Lemieux (Québec Amérique)

Les phalanges du ciel, Luis Samson (L’Apothéose)

Léa, Daniel Touchette (L’Apothéose)

Le complot africain : Lʼaffaire Minerva (t. 2), Michel Bargone (L’Apothéose)

Oratorio, Pierre Brassard (Essor-Livres)

Elle est morte à 11 h 11, Anne Grondines (Essor-Livres)

Ghetto X, Martin Michaud (Libre Expression)

La mariée de corail, Roxanne Bouchard (Libre Expression)

Un mensonge de trop, Éric Chassé (Guy Saint-Jean Éditeur)

Quand je parle aux morts, Guillaume Morrissette (Guy Saint-Jean Éditeur)

Publicité