Communication-Jeunesse et le Centre du livre jeunesse canadien ont annoncé les finalistes du Prix TD de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse. L’autrice et illustratrice Orbie doit être ravie : son album La fin des poux? vient tout juste de remporter le Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal et se retrouve aussi finaliste au Prix du Gouverneur général.

Depuis 2004, le Prix TD est décerné à un livre jeunesse de grande qualité, autant par les textes que par les illustrations, et qui se démarque par son originalité. Créé par le Centre canadien du livre jeunesse et le groupe financier Banque TD, le Prix TD est le plus généreux des prix au Canada remis aux créateurs et créatrices de livres destinés aux jeunes. Le lauréat reçoit une bourse de 50 000$ et la maison d’édition du livre gagnant reçoit 2500$ à des fins publicitaires. Quant aux créateurs et créatrices des quatre livres finalistes, ils se partagent 10 000$.

Voici donc les finalistes :

Dans mon garde-robe, Aimée Verret (La courte échelle)

Les devoirs d’Edmond, Hugo Léger et Julie Rocheleau (Les 400 coups)

La fin des poux?, Orbie (Les 400 coups)

La guerre des bébés, Carole Tremblay et Élodie Duhameau (La courte échelle)

Papier bulle, Simon Boulerice et Eve Patenaude (XYZ)

Le jury était composé d’Alex-Anne Flambert, de Fatima Khlifi, de Julien Leclerc, de Marjolaine Séguin et de Mylène Viens.

 

En anglais, les finalistes ont été annoncés le mois dernier. Les voici :

Borders, Thomas King et Natasha Donovan (HarperCollins)

The fabulous Zed Watson!, Basil et Kevin Silvester (HarperCollins)

Growing up trans in our own words, Dr Lindsay Herriet et Kate Fry (Orca Book Publisher)

A kid is a kid is a kid, Sarah O’Leary et Qin Leng (Groundwood Books)

On the Trapline, David A. Robertson et Julie Flett (Tundra Books)

Publicité