Le prix Hervé-Foulon va à Jacques Benoit

175
Le prix Hervé-Foulon va à Jacques Benoit
Le prix Hervé-Foulon Un livre à relire récompense un titre déjà paru et propose de le remettre en lumière étant donné sa pertinence et sa qualité.

Cette année, le prix est décerné à l’auteur Jacques Benoit pour son roman Jos Carbone (Boréal), un conte qui, d’après l’auteur Patrick Nicol qui l’écrivait dans Le Devoir, « tient de la perfection. […] Oublié sans doute parce qu’il ne ressemble à rien et ne sert aucune théorie ». Une bourse de 5000$ est attribuée à l’auteur.

Le jury, présidé par Marie-Andrée Lamontagne et composé de Jacques Allard, Lise Bissonnette et Billy Robinson, a donc décidé d’octroyer le prix à ce livre qui met en scène Jos et Myrtie, un couple qui veut préserver son habitat, espace ludique d’émois et de liberté.

« Tout son être obéissait à cette soif insupportable, à cet énervement sans fin qui le menait aussi sûrement qu’une araignée au bout de son fil. Son cœur s’affola soudain comme s’il eût cherché refuge dans son dos (derrière le poumon), et Jos s’arrêta, le poing humide. Un invisible oiseau battit de l’aile dans les broussailles, s’éleva avec fracas au-dessus de sa tête. Jos Carbone glissa la main sous sa chemise pour tâter ses entrailles qui tremblaient. »

Les autres finalistes étaient La croix du Nord d’André Brochu, Copies conformes de Monique Larue et La vie comme une image de Jocelyne Saucier.

Publicité