Le Prix des lecteurs émergents à Joanna Gruda

8

Le prix des lecteurs émergents de l’Abitibi-Témiscamingue, dont le jury était composé cette année de 55 jeunes de secondaire 4 et 5 logés un peu partout dans la région, en était à sa deuxième édition. L’an passé, les adolescents avaient élu Javotte de Simon Boulerice, tandis que cette fois-ci, Joanna Gruda a la préférence grâce à son roman L’enfant qui savait parler la langue des chiens. À travers ce roman, Gruda raconte l’histoire de son père, petit garçon de Varsovie à la destinée peu banale, et ce jusqu’avant sa naissance.

«Voilà, c’est comme ça que mon existence a commencé, par un vote du Parti communiste polonais. Qui m’a été favorable. Fœtus de tous les pays, unissez-vous !»

Une bourse de 2000$ est remise à l’auteure.

Une nouvelle mention était inaugurée, celle du prix Coup de coeur du Journal culturel L’Indice bohémien doté de 350$. Les élèves ont choisi d’attribuer le prix à Artéfact de Carl Leblanc. Une autre histoire qui relate la guerre, la Deuxième dans ce cas-ci, et où la vie continue malgré.

« Sophie a été conçue alors que nous sortions de l’enfer. Elle a été conçue dans la joie de la vie retrouvée, et quand elle est née… quand elle est née, j’ai repris goût à la vie moi aussi. »

Des sujets riches qui derrière l’ignominie recèlent de merveilleux trésors.

Prix des lecteurs émergents – Les finalistes

 ibeaulieu@leslibraires.ca

Publicité