Le prix Alvine-Bélisle va à Rogé

12

Le magnifique album Hochelaga mon quartier de Rogé et des écoliers montréalais, publié à La Bagnole, a reçu le prix Alvine-Bélisle 2016. Ce prix, décerné par l’Association pour l’avancement des sciences et des techniques de la documentation depuis 1974, est remis au meilleur livre jeunesse publié au cours de l’année précédente. Il est doté d’une bourse de 1000$. Le jury est composé de cinq bibliothécaires.

Hochelaga mon quartier, qui rassemble des portraits et des poèmes d’enfants, illustrés par Rogé, remporte le prix pour « la naïveté et la candeur des poèmes et pour l’amalgame entre illustrations et la poésie des écoliers ».

Parmi les finalistes, on retrouvait Fé aime Fé d’Amélie Dumoulin (Québec Amérique), Les poèmes ne me font pas peur de Laurent Theillet (Boréal), Toto veut la pomme de Mathieu Lavoie (Comme des géants) et Les garçons courent plus vite de Simon Boulerice (La courte échelle).

Le lauréat de l’an dernier était Le voleur de sandwichs de Patrick Doyon et André Marois (La Pastèque).

 

Publicité