Le prestigieux prix Fleury-Mesplet à Hervé Foulon

4

Le prix Fleury-Mesplet couronne un organisme ou un individu qui se démarque par son implication dans le domaine de l’édition québécoise. Auteurs, éditeurs, libraires, diffuseurs, traducteurs, bibliothécaires ont été récompensés depuis la création du prix en 1987. Remis annuellement lors du Salon du livre de Montréal, le prix a été décerné cette fois-ci à Monsieur Hervé Foulon, PDG des éditions québécoises Hurtubise (depuis 1979) et Marcel Didier (1982).

Entre autres choses, car la liste de ses réalisations est bien garnie. Il est aussi administrateur et cofondateur de Bibliothèque québécoise (1988) et président des Éditions XYZ (2009). Et comme, on le remarque bien, Monsieur Foulon est un porteur du flambeau de la littérature québécoise, il souhaite qu’elle soit connue et lue par le plus grand nombre. C’est pourquoi il est également président de la Librairie du Québec à Paris (2000), membre du Conseil d’administration de la SODEC et président de la Commission du livre (2002) ainsi que du Conseil consultatif de la lecture et du livre (2010).

Loin de la prétention, Monsieur Foulon accepte plutôt son prix avec gratitude et humilité : « En tant qu’éditeur nous avons un énorme privilège : celui d’être une courroie de transmission. Nous offrons un outil pour transmettre l’imaginaire, le savoir, la culture, le plaisir, le rêve que les écrivains ont créé. » Voilà bien les paroles d’un homme qui a, comme on dit, la vocation. Son arrivée au Québec en 1973 l’amène à travailler avec Claude Hurtubise, « une chance » selon Hervé Foulon. Et à partir de là, son engagement dans le milieu de l’édition ne s’est jamais désavoué. Il a même réussi à transmettre sa passion à ses propres enfants, puisque Alexandrine et Arnaud font partie de l’équipe Hurtubise.

L’homme a aussi un prix à son nom. En effet, le prix Hervé-Foulon a été créé en 2012 par l’éditeur même et offre une bourse de 5000 $ à l’auteur d’une œuvre « oubliée », vite passée par le flot médiatique, mais qui vaut la peine qu’on y accorde une seconde vie. Autre signe de son dévouement et de sa générosité.

Lors de la remise du prix Fleury-Mesplet, André Gagnon, éditeur chez Hurtubise, a présenté Monsieur Hervé Foulon :

Ce qui force l’admiration, le respect autant que l’affection de ceux et celles qui ont eu et ont toujours la chance de le côtoyer tient dans ces simples mots : ce qu’il est. Éditeur, entrepreneur, chef d’entreprise, homme d’affaires, éminence grise, il est tout cela, mais il est encore mieux : pour ses amis, c’est l’homme sincère et dévoué; pour ses partenaires, c’est l’homme intègre, loyal et honnête; pour ses auteurs, c’est l’accompagnateur fidèle et attentif, à l’accueil et à l’écoute jamais démentis.

Des mots qui démontrent bien le rôle important que tient Hervé Foulon, homme acharné qui a à cœur la littérature d’ici. Ne reste plus qu’à dire félicitations, et surtout merci.

SalonDuLivreDeMontréal

VoirPrixHervéFoulon

ibeaulieu@lelibraire.org 

Publicité