Le Grand Prix des lectrices ELLE a cinquante ans. Le magazine français, fondé en 1945, fait chaque année un appel de candidatures auprès de son lectorat pour déterminer les cent vingt lectrices qui formeront le jury.

Des journalistes font une première sélection qui tente de favoriser les œuvres qui n’ont pas reçu de grands prix littéraires. Les livres sont ensuite soumis aux jurées, lesquelles devront choisir un lauréat dans les catégories Roman, Document et Policier.

L’année 2020 récompense l’auteure Claire Berest pour son roman Rien n’est noir (Stock), une biographie romancée de la vie de la peintre mexicaine Frida Kahlo, abordant sa personnalité frondeuse, sa passion pour l’art et sa relation avec l’artiste Diego Rivera. « À force de vouloir m’abriter en toi, j’ai perdu de vue que c’était toi, l’orage. Que c’est de toi que j’aurais dû vouloir m’abriter. Mais qui a envie de vivre abrité des orages? Et tout ça n’est pas triste, mi amor, parce que rien n’est noir, absolument rien. »

Le livre élu dans la catégorie Document est Le consentement (Grasset) de Vanessa Springora, titre qui a dépassé le simple fait littéraire pour se propulser dans la sphère sociale en dénonçant les abus qu’elle a subis de la part de l’auteur Gabriel Matzneff. « Pourquoi une adolescente de quatorze ans ne pourrait-elle aimer un monsieur de trente-six ans son aîné? Cent fois, j’avais retourné cette question dans mon esprit. Sans voir qu’elle était mal posée, dès le départ. Ce n’est pas mon attirance à moi qu’il fallait interroger, mais la sienne. »

Le prix Policier revient à l’Américaine Tess Sharpe pour Mon territoire (Sonatine) qui a pour héroïne Harley McKenna, une jeune femme endurcie par une enfance difficile, qui a entre autres vu son père, impliqué dans le trafic de drogues, tuer un homme. Harley tentera de défaire la boucle qui condamne à la violence. « La différence entre nous? Ce qui a pesé sur lui pendant toute son enfance, c’est une rancune. Ce qui a pesé sur moi, c’est une mission. »

Photo de Claire Berest : © Éditions Stock

Publicité