Le Grand Prix de Littérature policière

21

En France, le Grand prix de Littérature policière décerne chaque année ses récompenses depuis maintenant soixante-cinq ans (une pour le roman français, une pour le roman étranger). Comme son nom l’indique, il veille à dénicher les perles de ce genre aux amateurs de plus en plus nombreux qu’est le polar. Cette année encore, deux lauréats ont été couronnés parmi vingt-huit titres en compétition.

Lequel choisirez-vous de lire? L’histoire de Théo, ex-détenu, enlevé et reclus dans les sous-sols d’un coin de campagne reculé
ou
celle de Chrétien, meurtrier, Sayles, agent de police et Jimmie, 10 ans, que ses parents ont laissé seul dans la maison où il tente de se débrouiller en faisant des affaires sur Internet?

(Les résumés sont ceux des éditeurs.)

Cette année, du côté français, la palme va au premier roman Des nœuds d’acier de Sandrine Collette.

Avril 2001. Dans la cave d’une ferme miteuse, au creux d’une vallée isolée couverte d’une forêt noire et dense, un homme est enchaîné. Il s’appelle Théo, il a quarante ans, il a été capturé par deux vieillards qui veulent faire de lui leur esclave.
Comment Théo a-t-il basculé dans cet univers au bord de la démence? Il n’a pourtant rien d’une proie facile : athlétique et brutal, il sortait de prison quand ces deux vieux fous l’ont piégé au fond des bois. Les ennuis, il en a vu d’autres. Alors, allongé contre les pierres suintantes de la cave, battu, privé d’eau et de nourriture, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d’échapper à ses geôliers.
Mais qui pourrait sortir de ce huis clos sauvage d’où toute humanité a disparu?

Tandis que du côté des polars étrangers, Le tueur se meurt de James Sallis prend le haut du pavé.

À Phoenix, Arizona, Chrétien, un tueur à gages en fin de vie, cherche celui qui a tiré sur l’homme qu’il était chargé d’abattre. Aidé de son coéquipier Graves, le policier Sayles, enquête sur le meurtre avorté, mais l’affaire semble peu à peu lui échapper. Pendant ce temps, Jimmie, jeune garçon d’une dizaine d’années, vit seul dans la maison où ses parents l’ont abandonné et tente de survivre grâce au commerce sur Internet. Ces trois personnages que tout sépare vont se trouver réunis par les circonstances, la communication sur la Toile et… leurs rêves qui se mêlent à la réalité de leur quotidien de manière troublante.

Source : Livres Hebdo

ibeaulieu@lelibraire.org

Publicité