Au tour du prix Décembre de faire connaître sa sélection, récompense qui se veut « une sorte d’anti-Goncourt ».

Onze titres composent la sélection du prix Décembre, dont le lauréat recevra la somme de 15 000 euros, c’est-à-dire environ 24 000 dollars canadiens. Le jury, formé d’Amélie Nothomb, Cécile Guilbert, Laure Adler, Michel Crépu, Charles Dantzig, Arnaud Vivian, Patricia Martin, Chloé Delaume et Oriane Jeancourt Galignani, annoncera sa deuxième sélection le 13 octobre et le gagnant sera dévoilé le 5 novembre.

Quelques livres se retrouvent déjà dans d’autres listes, dont celui d’Hervé Le Tellier qui figure également dans celles du Renaudot et du Médicis. L’auteure Lola Lafon s’y voit aussi, en plus des places qu’elle occupe dans les sélections du Goncourt et du Femina. Même triplé pour Camille de Toledo qui est en lice pour le Goncourt et le Médicis.

Le lauréat succédera à Claudie Hunzinger qui avait remporté la mise l’an dernier avec son roman Les grands cerfs (Grasset).

Sélection du prix Décembre 2020

Le pont de Bezons, Jean Rolin (P.O.L)

Les corps insurgés, Boris Bergmann (Calmann-Lévy)

Thésée, sa vie nouvelle, Camille de Toledo (Verdier)

Le bonheur, sa dent douce à la mort, Barbara Cassin (Fayard)

La tannerie, Célia Levi (Tristram)

De parcourir le monde et d’y rôder, Grégory Le Floch (Christian Bourgois)

L’anomalie, Hervé Le Tellier (Gallimard)

Pacifique, Stéphanie Hochet (Rivages)

Histoires de la nuit, Laurent Mauvignier (Minuit)

Le jeu des ombres, Valère Novarina (P.O.L)

Chavirer, Lola Lafon (Actes Sud)

Photo de Camille de Toledo : © Tonatiuh Ambrosetti

Publicité