Hommage à Élisabeth Vonarburg

12

« Le choix d’Élisabeth Vonarburg était une évidence. Son oeuvre est riche, ambitieuse, d’une grande diversité, portée par la voix d’une authentique écrivaine. » Ce sont les mots de Joël Champetier, directeur littéraire de la revue Solaris et lui-même écrivain.

Le prix Hommage visionnaire de la science-fiction et du fantastique est remis pour la première fois cette année. Créé par SFSF Boréal Inc., corporation qui s’intéresse aux littératures de l’imaginaire depuis 1979, ce prix récompense l’ensemble de l’œuvre de l’écrivaine. Auteure de 15 romans et de 70 nouvelles, elle s’est fait remarquer par Chroniques du pays des mères. Elle publie ensuite les séries Tyranaël et Reine de mémoire. Elle écrit aussi l’essai Comment écrire des histoires – Guide de l’explorateur, qui sera d’ailleurs réédité cette année par les éditions Alire, célèbre entre autres pour ses ouvrages des genres science-fiction et fantastique. Ses œuvres sont traduites partout dans le monde.

Une soirée hommage où on lui remettra officiellement son prix aura lieu le 9 novembre 2013 à Montréal. À Québec, dans le cadre du festival Québec en toutes lettres qui se déroulera en octobre prochain, elle prononcera « Les créatrices de monde », une conférence qui risque d’être entendue par de nombreux adeptes de la SF. Elle fera paraître également chez Alire La Musique du soleil, un nouveau recueil de nouvelles.

Élisabeth Vonarburg est notre chroniqueuse en littératures de l’imaginaire.

Quelques chroniques de Madame Vonarburg :

Redorer le blason Werber

Et si

Vieux loups jeunes loups

La science-fiction d’ailleurs, les Suisses

Publicité