Grand Prix du livre de Montréal : sous le signe de la poésie

6

Parmi les cinq auteurs ci-dessous, un seul se méritera la bourse de 15 000$ décernée par le Grand Prix du livre de Montréal le 16 novembre prochain.

  • Carole David, pour L’année de ma disparition (Les Herbes rouges)
  • Monique Deland, pour La nuit, tous les dieux sont noirs (Le Noroît)
  • Roger Des Roches, pour Le corps encaisse (Les Herbes rouges)
  • Dominique Robert, pour La cérémonie du Maître (Les Herbes rouges)
  • Dominique Scali, pour À la recherche de New Babylon (La Peuplade)

Cette distinction, qui célèbre son 50e anniversaire cette année, couronne « un ouvrage de langue française ou anglaise de création, d’analyse, de compilation ou de référence littéraire, artistique ou sociohistorique (à l’exception des rééditions et des traductions) pour la facture exceptionnelle et l’apport original que représente cette publication. »

Bonne chance à tous les finalistes!

Publicité