Faites connaissance avec les trois finalistes du Prix de L’ICQ

193
Faites connaissance avec les trois finalistes du Prix de L'ICQ
Jeudi dernier, L'Institut Canadien de Québec (L'ICQ) révélait ses trois finalistes au Prix de L'ICQ : l’auteur de bande dessinée Francis Desharnais, l’événement littéraire le Mois de la poésie et l’éditeur Antoine Tanguay.

Le Prix de L’ICQ a pour objectif de mettre en lumière la contribution d’une personne, d’un groupe de personnes ou d’un organisme culturel à la vie littéraire de la communauté métropolitaine de la ville de Québec.

Les candidatures qui ont su retenir l’attention du jury sont les suivantes :

Francis Desharnais

Il est notamment l’auteur de la bande dessinée La petite Russie, pour laquelle il a reçu plusieurs prix, dont le récent Prix BD des collégiens 2020. Dans ce roman graphique, il lève brillamment le voile sur un pan méconnu de l’histoire du Québec : la colonisation de l’Abitibi par une communauté coopérative de femmes et d’hommes portés par le rêve d’y vivre de la terre.

Le jury a fait valoir, entre autres, « l’engagement de Francis Desharnais dans le milieu de la bande dessinée ainsi que sa contribution importante à l’histoire du Québec par la publication et le rayonnement de la bande dessinée ».

Le Mois de la poésie

Le Mois de la poésie se passe de présentation dans le milieu culturel de la ville de Québec. Il est devenu ni plus ni moins, au fil des ans, le plus important festival de spectacles littéraires et d’interventions publiques en poésie au Canada.

C’est avant tout la créativité et le professionnalisme des organisatrices du Mois de la Poésie, Vanessa Bell et Juliette Bernatchez, que le jury a voulu souligner par sa nomination au Prix de L’ICQ. Elles ont, lors de la treizième édition de l’événement, réussi le tour de force de faire « migrer leur programmation vers des événements virtuels audacieux et rassembleurs en un temps record ».

Antoine Tanguay

Antoine Tanguay est le président et fondateur de la maison d’édition Alto qui, depuis sa création en 2005, a su se tailler une place de choix dans le milieu de l’édition canadienne. Il a, par ailleurs, fait partie d’une des premières moutures de l’équipe derrière la revue Les libraires.

Le jury, parmi nombre d’éloges, a loué « l’esprit d’innovation et le leadership d’Antoine Tanguay, tout en saluant les nombreux succès de sa maison d’édition qui célèbre son 15e anniversaire en 2020 ».

Le lauréat se verra attribuer le prix, accompagné d’une bourse de 2 000$, lors de la remise virtuelle des Prix d’excellence des arts et de la culture. Le tout se déroulera le lundi 23 novembre 2020 à 17 h sur la page Facebook du Conseil de la culture.

Toutes nos félicitations aux finalistes dont la présence, au cœur de la vie littéraire de notre ville, se doit d’être estimée.

Publicité