Claude Beausoleil au sommet

14

Le poète et critique québécois Claude Beausoleil se trouve parmi les finalistes du Grand Prix de poésie de l’Académie française, qui récompense l’oeuvre d’un poète d’expression francophone. Eugène Guillevic, Yves Bonnefoy, René Depestre et Francis Ponge comptent parmi les anciens lauréats. Le gagnant sera dévoilé début juin à Paris.

Claude Beausoleil, prolifique écrivain de 64 ans, membre de l’Académie Mallarmé et lauréat de nombreux prix (les Émile-Nelligan, Alain-Grandbois, Charles-Vildrac…), a publié une quarantaine de recueils, dont les marquants Grand Hôtel et La blessure du silence. Son plus récent livre, De plus loin que le vent, est sorti en novembre 2011. Il collabore également à l’ouvrage Poésie Mexique-Québec, qui paraîtra prochainement aux Écrits des forges.

Fréquemment traduite, l’oeuvre de ce « voyageur que le langage invente » se démarque par son foisonnement, son questionnement identitaire et sa sensualité. 

Publicité