Richard Matheson : le départ d’une légende

7

Richard Matheson,  véritable légende de la science-fiction et du roman d’épouvante, ne racontera plus d’histoires insolites. Le prolifique nouvelliste, romancier et scénariste s’est éteint le 23 juin dernier, à l’âge de 87 ans.

Né en 1926 à Allendale, une petite ville du New Jersey, élevé à Brooklyn (New York), Richard Matheson a commencé l’écriture très tôt, voyant ses premiers récits publiés dans les années 1950. Il n’avait depuis jamais rangé sa plume.

Son nom est associé à de nombreux classiques de la science-fiction et du fantastique. Pensons seulement à l’incontournable Je suis une légende, roman post-apocalyptique qui raconte le dramatique destin du dernier humain de la Terre, le seul à ne pas avoir été infecté par une bactérie qui transforme ses victimes en vampires. Ou encore à L’homme qui rétrécit, une terrifiante aventure qui suit un homme dont la taille diminue chaque jour. La maison des damnés a également chaviré plus d’un lecteur avec son récit d’une équipe de spirites confinée pendant une semaine dans une maison réputée hantée.

La plupart de ses ouvrages ont été adaptés au cinéma. Je suis une légende l’a été trois fois, le plus récent en 2007 sous la houlette de Francis Lawrence avec en tête d’affiche Will Smith. Matheson a rédigé de nombreux scénarios, dont certains épisodes de la série Star Trek et Duel, le téléfilm qui a fait connaître Steven Spielberg.

« Vous savez, je n’ai jamais aimé être qualifié d’écrivain d’horreur; je n’aime pas le terme. Je me vois d’abord et avant tout comme un conteur. », affirmait dans nos pages l’écrivain lors d’une entrevue accordée à notre collègue Stanley Péan en 2003. C’est donc un conteur – un grand conteur – que nous pleurons aujourd’hui.   

 

Sources :

Entrevue de Richard Matheson dans le libraire: http://www.lelibraire.org/entrevues/litterature-policiere/richard-matheson-l-homme-est-un-loup-pour-l-homme

Le Monde: http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2013/06/25/richard-matheson-legende-de-la-litterature-et-du-cinema_3436441_3382.html

Publicité