Mort de Jovette Marchessault

5

Une grande dame de la littérature s’est éteinte. L’auteure, féministe, peintre et sculpteure québécoise Jovette Marchessault est décédée, à l’âge de 74 ans.

Elle a écrit notamment une trilogie romanesque, Comme une enfant de la terre, ainsi que du théâtre, Les vaches de nuit, La sage des poules mouillées, Le voyage magnifique d’Emily Carr (Prix du Gouverneur général) et Le repos des pluies. Elle a également enseigné l’écriture dramatique à la maîtrise à l’Université du Québec à Montréal en plus de collaborer au journal Le Devoir, au Châtelaine et à La Vie en rose.

« On ne peut imaginer un être qui tranchait autant sur le contexte de la société québécoise. Autodidacte, elle cultivait une ferveur à l’égard des arts qu’elle pratiquait. Rien n’était équivalent à l’art dont, par ailleurs, elle n’a jamais fait une religion. […] Elle élisait souvent la forme du discours, choisissait la voix théâtrale, créait des mythes. Elle voyait grand. », a écrit dernièrement dans Le Devoir, l’auteure France Théoret en hommage à Jovette Marchessault.

Publicité