Ellen Meiksins Wood est décédée

10

L’historienne américaine Ellen Meiksins Wood est décédée hier à Ottawa, le 14 janvier 2016, à l’âge de 73 ans, des suites d’un cancer. Née à New York en 1942, elle s’est principalement illustrée grâce à ses travaux qui se rattachent au marxisme politique et pour sa contribution aux études sur les origines agraires du capitalisme. Femme d’Ed Broadbent, leader du NDP, elle fut également professeur durant près de trente ans à l’Université York, à Toronto. Elle possédait un PhD en sciences politiques et, nul ne peut en douter, était une grande intellectuelle dont la pensée en a inspiré plusieurs.

Lux, son éditeur au Québec, en disait ceci sur les réseaux sociaux : « Nous apprenons avec regret le décès d’Ellen Meiksins Wood. Son décès fera moins de bruit que celui d’un sorcier de Poudlard ou d’un musicien de génie, mais cette marxiste lègue tout de même une œuvre d’ampleur et de vision, marquée par son attachement à la démocratie. »

Son œuvre, en français, est la suivante :

  • L’origine du capitalisme : Une étude approfondie 
  • L’empire du capital 
  • Des citoyens aux seigneurs : Une histoire sociale de la pensée politique de l’Antiquité au Moyen Age 
  • Liberté et propriété : Une histoire sociale de la pensée politique occidentale de la Renaissance aux Lumières 

Nos sincères condoléances aux proches et à sa famille. 

Crédit photo: Patrick Stary – RLS

Publicité