Deux éditrices parmi les victimes des attentats parisiens

9

L’horreur a un visage. L’horreur a un nom. Deux éditrices, Lola Salines et Ariane Theiller, comptent parmi les 132 morts des attentats qui ont frappé Paris vendredi dernier. Les deux jeunes femmes assistaient au spectacle du groupe Eagles of Death Metal dans la salle de concert du Bataclan.

Lola Salines, 29 ans, occupait le poste d’éditrice jeunesse chez Gründ. Diplômée en management, elle avait passé un an au Québec, oeuvrant comme stagiaire aux éditions de l’Homme. Vincent Barbare, PDG du groupe d’édition Edi 8 qui compte notamment Gründ, a commenté la triste nouvelle : « Elle était une jeune femme pleine de curiosité et de vie, empreinte de toutes les cultures jeunes, geek et rock de sa génération marquée par YouTube, qu’elle transformait en livres. Elle m’empêchait de devenir un vieux con. » Depuis quatre mois, Lola Salines était responsable d’un nouveau label, 404 éditions, qui publiera dès janvier des guides de jeux vidéos.

Ariane Theiller avait à peine 23 ans. Elle venait de conclure en 2015 son master d’édition de l’université de Strasbourg. Elle avait réalisé ses stages chez Flammarion Jeunesse, à la librairie Passion Culture d’Orléans et aux éditions Urban Comics. Elle avait ensuite été embauchée comme éditrice chez Rustica.  

Toutes nos sympathies aux proches de celles et ceux qui ont péri pendant ces tragiques événements.

Source : Livres Hebdo

Publicité