Décès de l’auteure Marie-Christine Lévesque, complice de Serge Bouchard

2028
Décès de l’auteure Marie-Christine Lévesque, complice de Serge Bouchard
L’auteure Marie-Christine Lévesque, complice et amoureuse de l’anthropologue Serge Bouchard pendant plus de vingt ans, est décédée des suites d’un cancer du cerveau le 16 juillet dernier.

On lui doit entre autres la coécriture des livres Elles ont fait l’Amérique, Ils ont couru l’Amérique et Le peuple rieur publiés chez Lux Éditeur et Les images que nous sommes : 60 ans de cinéma québécois aux Éditions de l’Homme.

« Plus rien n’existe que cet instant, que cette scène où nous discutons, Marie et moi, en buvant notre tasse de café. Mais le meilleur, c’est quand elle ne dit mot, quand je garde moi-même le silence, et que nous nous entendons penser, elle dans ma tête et moi dans la sienne », pouvait-on lire sur la page Facebook de Serge Bouchard. Dans une entrevue entendue à l’émission radiophonique Médium large, alors que les deux auteurs s’entretenaient de leur duo d’écriture qu’ils avaient baptisé Le loup à trois pattes, Serge Bouchard évoquait « l’immense plaisir et l’humour qu’il y a entre nous. On a un lien organique qui est très sérieux, c’est-à-dire qu’on se fait confiance, on s’admire l’un l’autre. […] On a l’amour des lettres, l’amour des mots, c’est ça qui nous unit. On est fous, mais c’est une douce folie. »

Marie-Christine Lévesque est native de Maria en Gaspésie et a été conceptrice publicitaire avant d’être éditrice, pour ensuite se consacrer entièrement à l’écriture. « Femme de lettres, d’exception, elle a écrit toute sa vie. Et toute notre vie, nous avons réfléchi les mots ensemble », a formulé M. Bouchard. À la suite du décès de l’auteure, l’équipe de Lux Éditeur s’est aussi manifesté en ces termes : « Nous n’avons pas de mots pour exprimer notre tristesse. L’équipe de Lux lui est reconnaissante du temps, des idées, des livres, du travail, du rire et de la joie qu’elle a bien voulu partager avec nous. » L’auteure était en train d’écrire un livre de poésie.

Elle laisse également dans le deuil leur fille Lou, ainsi que sa famille et plusieurs amis.

Photo : Lëa-Kim Châteauneuf

Publicité