Décès de l’éditeur Guy Frenette

18

Guy Frenette, celui qui fut éditeur et président du Groupe Beauchemin jusqu’à sa retraite en 2005 (la même année que Beauchemin fut racheté par Chenelière), est décédé le 11 février dernier. Né à Moncton, au Nouveau-Brunswick, il œuvrait depuis plus de trente ans dans l’industrie du livre au Québec. Très impliqué dans le milieu (Association nationale des éditeurs de livres, Association pour l’exportation du livre canadien, Société de développement des entreprises culturelles, Forum des inforoutes et du multimédia), monsieur Frenette a grandement contribué à l’essor du livre pédagogique, didactique et numérique.

Sur les réseaux sociaux, les éloges étaient nombreux au lendemain de la nouvelle. Simon De Jocas, éditeur à la maison d’édition Les 400 coups, écrivait ces mots touchants : « Hier, un ami nous a quittés. Guy avait été mon patron, mon mentor et plus que tout, mon ami. Si je suis aujourd’hui, comme plusieurs me connaissent, éditeur et amoureux du livre, c’est beaucoup grâce aux chances et aux opportunités que cet homme, que je voyais comme un second père, m’aura donné depuis 1999.

Toujours à questionner le raisonnement derrière une décision. Aussi critique d’un succès que d’un échec qui n’avait pas été considéré. Il était juste, critique, mais jamais moralisateur.

Il avait une foi énorme en la jeunesse. Il croyait que l’idée de l’édition n’était pas de vendre des livres, mais de faire des livres qui correspondait aux besoins des clients. La vente se ferait naturellement si les besoins pouvaient être comblés. J’y crois encore.

Guy, je poursuivrai notre projet de faire des 400 coups un bijou de l’édition jeunesse. »

Pour sa part, Marc Boutet, de De Marque, soulignait la contribution de monsieur Frenette quant aux développements autour du livre numérique : « Guy a grandement contribué, pavé la voix, au projet d’entrepôt numérique, alors qu’il était président du conseil d’administration de De Marque. Il nous a accompagnés avec grandeur lors de cette importante transition stratégique. »

Nos plus sincères condoléances aux proches, amis, à la famille et aux collègues de M. Frenette.

 

Publicité