Décès de Guy Corneau

45

La triste nouvelle circule depuis l’aube : le psychanalyste, conférencier et auteur québécois bien connu, Guy Corneau, a été emporté par une maladie auto-immune fulgurante, à quelques jours de ses 66 ans. Fait membre de l’Ordre du Canada en 2012, l’homme de cœur avait combattu un cancer de grade quatre et partagé sa « traversée du cancer » dans Revivre!, un récit personnel inspirant pour les malades et leurs proches aidants, paru en 2010.

Mais c’est sans contredit avec Père manquant, fils manqué, paru en 1989, que Corneau creuse les sujets qui feront de lui une figure qui, si elle ne fera pas l’unanimité, contribuera à rompre le silence de plusieurs générations : les conséquences de l’absence du père, les blessures du père et du fils, la difficulté d’être un homme, etc.

Guy Corneau avait depuis quelques années renoué avec le théâtre en coécrivant avec Danielle Proulx et Camille Bardery la pièce interactive L’amour dans tous ses états, une comédie sur le couple. Il était d’ailleurs de la distribution et devait être sur la scène du Splendid, à Paris, la semaine prochaine.

Son plus récent livre, La guérison du cœur : nos souffrances ont-elles un sens?, doit paraître le 16 janvier. L’homme cherchait sinon un dénouement, un sens au mal-être et à la souffrance…

Nous offrons nos plus sincères condoléances à la famille et aux proches de l’auteur, déjà bien éprouvés par la récente disparition, le 21 décembre 2016, de la peintre Corno (Johanne Corneau), la sœur de l’auteur.

 

Ressource : Réseau Hommes Québec, créé en 1992 par Guy Corneau.

À lire ou à relire : notre article Qui sont ces spécialistes du bonheur?.

PHOTO : Site de l’auteur.

Publicité