Adieu, monsieur Pontalis!

6

Il a cotoyé Sartre et Lacan, a marqué l’histoire contemporaine de la psychanalyse et a produit une oeuvre d’une grande richesse. Le psychanalyste, écrivain et philosophe Jean-Bertrand Pontalis n’est plus. Il est décédé le 15 janvier 2013, la journée même de son 89e anniversaire.

Né à Paris en 1924, Pontalis était membre du comité de lecture chez Gallimard. Il a d’ailleurs créé deux collections (« Connaissance de l’inconscient » et « L’un et l’autre ») chez cet éditeur, où il se rendait encore, semble-t-il, tous les jours.

Grand érudit, profond humaniste, il a légué une pléiade de titres, dont les marquants Vocabulaire de la psychanalyse et Frère du précédent. En 2011, l’Académie française lui remettait son Grand prix de littérature pour l’ensemble de son oeuvre. 

Au cours de la dernière année, il a notamment publié Avant (Gallimard) et Le laboratoire central (De l’Olivier), un recueil d’entretiens.

Publicité