L’événement littéraire le plus rassembleur de la province, le Salon du livre de Montréal (SLM), fait face — comme toute l’industrie culturelle — au défi de devoir se réinventer en empruntant des chemins nouveaux pour rejoindre son public en temps de pandémie. Avec des rencontres intimes en ligne et des tables rondes virtuelles, le SLM promet, du 12 au 15 novembre, une édition à nulle autre pareille.

On ne le répétera jamais assez : en ces temps de pandémie mondiale, la créativité du milieu artistique est hautement sollicitée. Chapeau bas, donc, à tous ceux qui continuent de nous épater avec des programmations renouvelées, et qui, chaque jour, réinventent leur métier. Le Mois de la poésie et le festival Québec en toutes lettres sont parmi les événements qui font belle figure en se tournant, comme le fait cette année le SLM, vers des propositions virtuelles. Ce qui est génial, avec ces nouvelles façons de faire? Les événements dépassent ainsi les frontières géographiques pour rejoindre les lecteurs de toute la francophonie!

FACE À FACE AVEC VOTRE AUTEUR FAVORI
Premier élément de la programmation qui attire immédiatement notre attention : le SLM a mis sur pied les Rencontres virtuelles, soit un système de vidéoconférences qui permettra aux lecteurs de rencontrer individuellement des auteurs (la liste fait battre les cœurs tellement il y a d’auteurs intéressants!), le tout pour une discussion qui s’annonce fort agréable d’une durée de 5 minutes. Les plus timides seront heureux d’apprendre qu’il sera possible, également, de faire une rencontre de 25 minutes en petit groupe allant jusqu’à cinq personnes. Ainsi, dans un cadre intimiste et privé, les amateurs de séances de signature en salon pourront vivre une expérience différente qui, si elle ne culmine pas sur une dédicace, laissera probablement un souvenir pérenne d’une conversation échangée. Afin d’avoir droit à ce petit moment de bonheur, il vous suffira d’acheter un livre sur leslibraires.ca, via la plateforme intégrée (détails à salondulivredemontreal.com).

LES TABLES RONDES S’INVITENT DANS VOTRE SALON
Cette fois diffusées gratuitement sur le site Web du SLM, les habituelles animations seront également au programme. Confidences d’écrivains, tables rondes et cabarets littéraires auront ainsi lieu autour de grands thèmes comme le féminisme, la pluralité des voix, le récit, l’inspiration, la famille et l’enfance. Parmi les nombreux participants attendus, on souligne la présence de Catherine Leroux, Rose-Aimée Automne T. Morin et Marc Séguin qui s’entretiendront sur la recherche d’origines, et celle d’Émilie Bibeau, Pascale Navarro, René-Richard Cyr, Louise Portal et Martine Delvaux, qui prendront part à un cabaret sur le récit et l’intime. Inspirant, non? Osez la découverte, tout en protégeant votre santé. Les événements culturels ont besoin de votre soutien, et les innovations de leurs programmations auront assurément de quoi combler votre soif culturelle!

Voici quelques événements sur lesquels nous attirons votre attention :

Être une jeune femme en 2020
Le 13 novembre, 14h30
Table ronde avec Sarah-Maude Beauchesne, Mia Caron, Daphné B., Caroline Dawson.
Que signifie être une jeune femme en 2020? Est-ce vouloir changer le monde pour vivre dans un environnement plus égalitaire? Est-ce lutter pour que nos voix soient entendues? Est-ce redéfinir (sans arrêt) ce que c’est qu’être une femme?

L’Atelier BD animé par Jean-Dominic Leduc
Le 12 novembre, 13h (jeunesse)
Jean-Dominic Leduc (comédien, libraire, chroniqueur entre nos pages, auteur, etc.) présente avec tout l’enthousiasme qu’on lui connaît, aux jeunes et aux moins jeunes, l’art de la bande dessinée. Petit historique du 9e art, présentation des séries jeunesse incontournables : une activité à la fois ludique, interactive et fort instructive!

Finance et pandémie : traverser la crise 1$ à la fois
Le 14 novembre, 11h30
Table ronde avec Pierre-Yves McSween, Fabien Major, Jean-Sébastien Pilote.
La crise actuelle a été très difficile à bien des égards. Les répercussions financières de la pandémie sont un véritable casse-tête pour plusieurs personnes qui se demandent comment s’en sortir sans y laisser leur chemise. Trois auteurs proposent de nous guider en partageant leurs meilleurs trucs pour garder des finances personnelles saines en temps de pandémie.

La déesse des mouches à feu : du livre à l’écran
Le 13 novembre, 14h30
La réalisatrice Anaïs Barbeau-Lavalette et la scénariste Catherine Léger échangent sur l’adaptation cinématographique de La déesse des mouches à feu. Du roman au grand écran, une discussion interactive sur l’un des films les plus marquants de l’année.

Réinventer la fantasy au féminin
Le 14 novembre, 14h30
La fantasy, ou « fantasie » ou merveilleux, est en pleine évolution : alors qu’elle mettait traditionnellement l’accent sur les héros masculins, on y retrouve aujourd’hui des personnages féminins forts, des sociétés matriarcales, ou encore des histoires où les femmes se retrouvent à l’avant-scène. Lors de cette table ronde, nos invitées discuteront du rôle des femmes dans la fantasy et se demanderont en quoi l’arrivée d’autrices a permis de réinventer le style. Ce sera aussi l’occasion de faire découvrir ce genre en pleine ébullition à une nouvelle génération de lecteurs et de lectrices. Avec : Lili Boivert, Héloïse Côté et Valérie Harvey. Animation : Ariane Gélinas

Pour toutes les informations complémentaires : salondulivredemontreal.com

Publicité