C’est avec grand plaisir que nous avons appris la nouvelle. La librairie Le Port de tête à Montréal a reçu cette semaine le titre de Commerce de l’année décerné par Bourses Desjardins de l’Avenue. Elle a été « salu[é] pour son audace, sa ténacité et son courage d’avoir ouvert une deuxième boutique, et cela dans un secteur d’activité en pleine transformation. Elle mérite ce prix aussi pour la création d’emploi cette année et au cours des années antérieures et, enfin, pour son authentique passion pour le livre et sa force de la transmettre aux gens du Plateau ». À ces mots tirés du communiqué, nous joignons les nôtres pour féliciter vivement toute l’équipe du Port de tête qui fait la fierté de la librairie indépendante.

Nous avons posé quelques questions à Monsieur Éric Blackburn, co-propriétaire de la librairie.

Comment reçois-tu cette reconnaissance?
Recevoir un prix extérieur à notre industrie témoigne selon moi de la place importante qu’occupent les librairies dans l’imaginaire collectif, comme lieux fondamentaux de diffusion de la culture, certes, mais aussi comme lieux fédérateurs d’un dynamisme social. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que Le Port de tête reçoit cette reconnaissance.

Parmi toutes les réalisations du Port de tête depuis son ouverture, qu’est-ce qui te rend le plus fier?
Plusieurs éléments nous rendent fiers, mais il y en a trois en particulier : le premier, c’est la qualité singulière de notre fonds, qui ne comporte aucun best-seller. En soi, ils ne nous posent aucun problème, mais je trouve assez formidable que nous n’ayons pas à nous appuyer sur eux pour avancer. Le deuxième élément est que nous ayons déjà tenu, en 10 ans et de manière très simple, plus de 1000 événements (nous sommes désormais sur un rythme de 150 et plus par année), contribuant ainsi à rendre accessible au plus grand nombre, à peu de frais, un espace de mise en valeur de la littérature et de la pensée. Le troisième élément tient au fait d’avoir jusqu’à maintenant, dans un marché plutôt difficile, quadruplé la superficie de la librairie, ce qui n’est pas rien.

Quel est ton leitmotiv qui te permet de relever tous les défis qu’amène la gestion d’une librairie indépendante?
Répondre à chaque instant à l’intelligence et à la curiosité de notre clientèle.

Comment imagines-tu l’avenir de la librairie?
L’heure n’est pas au sommeil! Je crois que la librairie ne peut se maintenir et prospérer qu’à la condition qu’elle se positionne comme lieu incontournable, c’est-à-dire par la qualité de son fonds, de ses services et de son dynamisme au sein de la communauté. Sans cela, nous ne sommes pas de taille pour lutter contre les géants du commerce en ligne, qui eux ne dorment jamais!

 

Librairie Le Port de tête
262, avenue du Mont-Royal Est
Montréal
514.678.9566
librairie@leportdetete.com
https://www.leportdetete.com/

 

Publicité