Oui, vous avez bien lu! Pour célébrer le 150e anniversaire de naissance du célèbre auteur français, les éditions Gallimard publieront des textes inédits dans un recueil intitulé Les soixante-quinze feuillets et autres manuscrits inédits. Le livre sera en vente dès le 18 mars 2021.

Les amatrices et amateurs de la série À la recherche du temps perdu seront choyés : le nouveau recueil à paraître se veut un aperçu du processus de création derrière le fameux roman de sept tomes. Il contient 76 feuillets rédigés entre 1907 et 1908 ainsi que des manuscrits écrits entre 1895 et 1912. Les textes à paraître ont donc été écrits en parallèle de l’écriture de La recherche, dont le premier tome n’a été publié qu’en 1913. L’écrivain aborde entre autres les émotions qu’il a vécues lors de l’écriture de son roman et met sur papier les réflexions qui l’animent alors qu’il commence à croire en la réelle pertinence de son œuvre.

Le biographe de Proust, Jean-Yves Tadié, signe la préface du livre, alors que Nathalie Mauriac-Dyer, arrière-petite-fille de Robert Proust, frère de Marcel, joue le rôle d’éditrice, de présentatrice et d’annotatrice du livre.

Il ne s’agit pas de la première publication d’œuvres inédites de Marcel Proust. L’an dernier, les éditions De Fallois ont publié Le mystérieux correspondant et autres nouvelles inédites. Dans ce recueil, « Proust a une vingtaine d’années, et la plupart de ses textes évoquent la prise de conscience de son homosexualité, sur un mode sombrement tragique, celui de la malédiction. Sous des formes diverses : conte de fées, récit fantastique, dialogue des morts, nouvelle à énigme, le jeune écrivain transpose, parfois à peine, le journal intime qu’il n’a pas écrit ».

Photo de Marcel Proust : © Photo DR, éditions Gallimard

Publicité