Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

Vivre ainsi suivi de Le Vent sombre

Aux lecteurs de poésie confinés aux édifices, aux grandes artères, au rythme haletant des jours qui se suivent et qui rêvent peut-être d’un départ vers les grands espaces, ce recueil de Paul Chanel Malenfant propose une chose : le trajet inverse. Vivre ainsi, ce sont de vastes territoires clairs-obscurs, de grands paysages tissés avec mesure et fébrilité qui se rendent à nous et nous traversent. Nous avançons dans ce recueil avec le fleuve à nos côtés, avec des pas d’obsèques meublés de souvenirs, en voyant passer sous nos yeux cette perspective qui «ploie sur le jardin d’oubli». Paul Chanel Malenfant, avec une voix douce et heurtée, a pris de ses mains ces panoramas et sa mémoire pour les entailler avec une finesse qui nous foudroie.
Par Jean-Philippe Payette,
image non disponible
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Vivre ainsi suivi de Le Vent sombre