Nos libraires craquent

Littérature québécoise

Le libraire - Numéro 75

Un jour le vieux hangar sera emporté par la débâcle

Il y a une pinède, un Amérindien, un monastère, un lac, tous ces élé ments ayant ici une importance capitale, inspirés d’Oka. Il y a ce vieux hangar, lieu de passage, lieu d’initiations; il y a la débâcle, celle du lac, bien sûr, mais celle qui remue les profondeurs de l’âme du jeune narrateur, tiraillé entre l’envoûtant Stanley, l’ami-frère Clément, le père Arcos, la cousine Claire, la belle Delphine. Leurs destins sont aussi mêlés que les sentiments qu’ils éprouvent les uns pour les autres. Le narrateur, poussé dans les retranchements de son âme, alimente son écriture naissante, cet exutoire salvateur qui le prémunit contre les tempêtes provoquées par son accession au monde des adultes. Un roman plein de fougue, de sang, de sueur, et tout de l’art de Robert Lalonde

Par Yves Guillet, Le Fureteur
Un jour le vieux hangar sera emporté par la débâcle Robert Lalonde
Boreal , 2012 Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Un jour le vieux hangar sera emporté par la débâcle