Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

Un homme est un homme

Diplômée en danse moderne de l’UQAM, Karine se prostitue pour soulager la misère sexuelle du monde. On retrouve son cadavre près d’un conteneur à déchets. C’est apparemment Samir, réfugié politique algérien, qui l’a aidée à mourir puisque, selon ses dires, la fille voulait qu’on la tue. Suicide assisté ou meurtre gratuit ? Tour à tour, les acteurs du drame se succèdent à la barre dans une polyphonie étourdissante : le meurtrier et sa victime, mais aussi un policier, un criminaliste, la mère de la victime et même un corbeau, qu’on croirait issu des pages d’Edgar Poe. Le cinéaste et écrivain Jean-Guy Noël reprend ici les techniques narratives utilisées dans son précédent opus (Merci de ne pas m’avoir tuée), mais pas l’extrême noirceur de ce dernier, préférant déployer en ses lieu et place un humour un brin morbide qui étonne et parfois détonne. Un livre dérangeant tout de même, à ne pas mettre entre toutes les mains.
Par Stanley Péan, Les libraires
Un Homme Est un Homme Jean-Guy Noël
Libre Expression , 2004 Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Un homme est un homme